Montrer de la gratitude en cinq points

mails-succes

Avec ce calme estival, les dirigeants encore présents dans les bureaux montrent bien plus de considération à leurs équipes. Ce qui n’est pas normal.

« Je te remercie de ton travail ». À force de ne pas vouloir galvauder ce mot, certains patrons prononcent des compliments uniquement lors des années bissextiles. Et encore, c’est une ou deux fois par an. Pas assez pour démultiplier la motivation de ses collaborateurs. Voici quelques conseils pour montrer de la gratitude tout au long de l’année.

Rendre ce que l’on vous a prêté

Un stylo, une agrafeuse, une gomme. Il n’est pas rare que l’on emprunte quelque chose à son voisin. Or, si le non-retour d’un objet ne porte pas (trop) à conséquence entre collègues, il n’en est pas de même lorsqu’on est l’employeur.

« Il croit que tout est à lui, alors il ne me rend rien ». Voilà, ce que peut se dire le collaborateur lésé. Ce qui est un très mauvais signe en termes de management. A-t-on envie de se battre pour une personne qui ne prend même pas en considération la propriété des autres ?

Et puis, il suffit d’une dizaine de secondes pour rendre ce que l’on a emprunté.

Donnez une seconde chance

Tout le monde fait des erreurs. Le tout, c’est de ne pas les réitérer. Si un employé commet une faute, un patron magnanime lui permet de recommencer. Sans cela, la confiance peut mettre du temps à revenir.

Un paramètre que l’on retrouve dans toutes les sociétés dynamiques.

Fêtez les étapes importantes de la vie

Anniversaire, installation, mariage, fiançailles, naissance, les dirigeants n’ont pas le droit d’oublier de féliciter les collaborateurs concernés.

Attention, personne ne demande à faire un goûter tout l’après-midi, mais un « félicitation » est toujours apprécié.

Toujours faire sa vaisselle

Faute de temps, il est parfois tentant de laisser sa vaisselle en vrac dans la cuisine de l’entreprise. « Je reviens dans dix minutes », dites-vous à tout le monde. Problème, six heures après le déjeuner, rien n’a été fait. Résultat, une autre personne « fait » à la place du patron.

Autant dire que ce comportement n’est pas très gratifiant aux yeux des collaborateurs. Eux, se forcent à rentrer dans les règles de vie de l’entreprise. Alors que vous…

Et vous, quel pêché capital vous ressemble le plus ?

 Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

2 Commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux