Problème de concentration : 5 astuces pour sauver sa journée

fatigue

Qui n’a jamais connu des journées où l’idée même de pouvoir se concentrer dix minutes semble une tâche impossible ? Heureusement, il existe des solutions. 

La vie est faite de cycles. Emporté par son envie de bien faire, l’entrepreneur rayonne d’énergie. Malheureusement, un « coup de mou » peut surgir du néant. Attention, personne ne parle de burn-out, seulement d’une fatigue passagère qui empêche le dirigeant de travailler comme il le souhaite. Gretchen Rubin, auteur du livre « The happiness project » donne les astuces pour surmonter cette fatigue passagère.

 1 Stopper les comportements multitâches

Un cerveau amoindri ne peut supporter ce qu’il a déjà du mal à faire en temps normal. Si la personne a l’impression d’être à 50 %, qu’elle se concentre alors sur les tâches essentielles. Une chose après l’autre. C’est la seule chose qui peut sauver le dirigeant.

En clair, « ne regardez pas vos mails quand vous êtes sur une conférence call, ne parlez pas au téléphone quand vous faites la vaisselle ». C’est le meilleur moyen de tout rater.

2 Un peu de silence !

Même si le dirigeant a pris l’habitude de travailler avec la musique ou la télé en fond, il a intérêt cette fois-ci à se couper de toutes les ondes perturbatrices. « Beaucoup de gens adorent avoir un bruit de fond, mais je trouve que ça aspire beaucoup d’énergie ».

Alors, au moins pour ce jour-ci : du silence, du silence, du silence.

3 Internet est votre meilleur ennemi

S’il est déjà difficile de s’évader de Facebook ou Twitter en temps normal, imaginez quand le mental ressemble à un planning de pilote d’Air France en grève. La journée peut vite être perdue.

4 Mettre son portable en mode avion

Absolument impossible. Pour un entrepreneur, éteindre son portable équivaut à une lente et douloureuse torture mentale. À ses yeux, il doit toujours être disponible. Eh bien non ! Le responsable peut choisir de hiérarchiser son temps de cerveau disponible.

« Entendre la sonnerie de son téléphone ou même imaginer de l’avoir entendu est une grande source de déconcentration », assure Gretchen Rubin. Pourquoi alors ne pas l’éteindre, ne serait-ce que pendant le déjeuner ?

Une pause de téléphone fait toujours du bien.

5 Faites de l’exercice

En semaine, le week-end, le matin avant d’aller au bureau. Si le dirigeant est régulier dans ses efforts, les périodes de fatigue passagère seront mieux vécues.

Pour cela, les salles de sport, les piscines municipales, les vélos d’appartement vous tendent les bras. « Si je ne fais pas du sport régulièrement, je suis trop nerveux et agité pour rester assis tranquillement dans un fauteuil ».

Rien n’est plus épuisant qu’un corps agité dans un mental fatigué.

 Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux