Idée business : Le particulier à particulier du taux de change

Benjamin chaminade

Une bonne idée business qui n’existe pas en France et qui existe ailleurs. C’est tout l’objet de la chronique de Benjamin Chaminade, fondateur de Trendemic.

On va parler du taux de change de particulier à particulier. Quand on veut changer de l’argent, il y a un taux de conversion qui est mondial mais les banques prennent un pourcentage sur ce change.
L’idée serait de trouver, dans le pays que l’on visite, une personne qui retirerait de l’argent sur son compte et qui aurait l’idée de venir visiter votre pays un jour. On se rencontrerait pour échanger ses devises et cela permettrait également d’entrer en contact avec des locaux qui nous conseilleraient sur des sorties, événements, restaurants etc. de leur pays.

Cette idée business de Benjamin Chaminade existe dans d’autres pays, comme en Irlande mais pas encore en France.

 

Benjamin Chaminade

Benjamin Chaminade

Chroniqueur

Benjamin Chaminade, dirigeant de Trendemic aide les entreprises à identifier les tendances dans lesquelles elles pourront trouver des opportunités de développement où les autres n’en voient pas.

1 Commentaire
  1. Merci pour cet article !
    Pour avoir étudié la question, la principale difficulté en France réside dans un cadre juridique trop strict qui, aussi étonnant que cela puisse paraître, interdit le change de devises entre particuliers, quelle que soit la somme.
    Eh oui, encore un frein à l’entreprenariat en France…

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux