Renforcer sa volonté en trois points

 volonte

Entrepreneur ou pas, vous êtes bien obligé de faire des choses qui ne vous plaisent pas. Résultat, on évite, on détourne, on repousse. Résultat, la volonté générale en prend un coup.

Avoir ou non de la volonté ? Telle est la question que tout le monde se pose. Mais, à la différence de la mémoire, la force de volonté est toute sauf génétique. Elle s’acquiert par expérience, par culture, par éducation. Encore faut-il la travailler. Voici les points que Kelly Mc Gonigal, auteur de « l’instinct de volonté » vous invite à travailler.

Rester concentrer sur ses objectifs

À force d’être dérangé tous les quarts d’heure, votre volonté s’évapore dans les méandres du quotidien. Résultat, vous n’avancez pas, ou peu, alors que vous n’arrêtez pas une minute. Très frustrant !

Pour résoudre cela , il n’y a pas de secret : il faut organiser ses journées. Mais attention, « votre force de volonté est très vite épuisée, si elle est déconnectée de vos ambitions et de vos valeurs », explique Mc Gonigal. Par exemple, vous, ce que vous détestez dans votre boulot d’entrepreneur, c’est la paie. Fastidieux, rébarbatif, vous attendez la dernière minute pour le faire. Bref, vous mettez quatre jours à faire ce que, normalement, vous faites en une demi-journée.

La clé, c’est de remettre cette tâche négative dans un contexte positif. En l’occurrence, dites-vous que cette tâche rébarbative est le signe que votre activité va dans le bon sens.

Savoir se pardonner

Extrêmement exigeant avec vous-même, vous avez du mal à pardonner vos erreurs. À tel point qu’au moindre écart, vous vous lancez dans un long discours d’auto-critique. Calmez-vous ! « Pardonner ses erreurs augmente sa motivation et sa capacité à se fixer de nouveaux objectifs », explique Mc Gonigal.

Parlez de vos erreurs comme vous en parleriez à un ami. De la bienveillance, c’est tout ce dont vous avez besoin.

Savoir être en équipe

Il est beaucoup plus facile de perdre espoir quand on est tout seul. Personne pour vous remonter le moral, vous dire que rien n’est perdu. « On a tous tendance à penser la volonté comme quelque chose de solide et solitaire, alors que, plus on est entouré, plus on est équipé en volonté », insiste Mc Gonigal.

Dès que la motivation s’évanouit, parlez-en à un collègue entrepreneur, un associé, un mentor. Vous allez sortir du brouillard de l’indécision pour vous continuer à avancer sur vos objectif. Parfois, la volonté de faire des choses ne tient qu’à ça.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux