100 Jours pour entreprendre 2016 : « Un très grand cru »

La fondatrice des 100 Jours pour entreprendre, Diaa Elyaacoubi nous partage sa satisfaction après une 5e édition haute en couleurs. Tours d’horizon sur l’édition 2016.

« L’énergie est palpable et communicative ». Voici les mots que Diaa Elyaacoubi emploie pour décrire l’ambiance de son événement. Lancés en 2012, les 100 Jours pour entreprendre ont parcouru du chemin et la fondatrice s’en félicite « Avec 100 000 votes cette année, petit à petit ce mouvement s’installe en qualité, en performance et en croissance », nous explique-t-elle.

A l’approche de la campagne présidentielle 2017, Diaa Elyaacoubi espère d’ailleurs que son événement aura encore plus d’impact l’année prochaine : « nous apportons une réponse citoyenne, un réseau d’entrepreneurs par des entrepreneurs et des entreprises citoyennes. C’est une réalité, une action de terrain concrète. J’espère qu’avec la campagne présidentielle, la résonance sera encore plus concrète », conclue-t-elle.

#Replay : le startupper est enfin de retour et cherche cette fois-ci à lever des fonds. Découvre l’épisode 3 juste ici :

https://youtu.be/FKoaaCa1aqI

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux