Alkemics lève 20M€ pour se déployer à l’international

Alkemics lève 20M€ auprès de Cathay Innovation, Serena Capital et ses investisseurs historiques pour digitaliser la collaboration entre les marques et les distributeurs.

Dans le top 10 IT des levées de fonds en France. Créée en 2011 et commercialisée en 2014, la plateforme collaborative des entreprises de la grande consommation, Alkemics, annonce une levée de fonds de 20 millions d’euros. Cathay Innovation et Serena Capital ont mené cette opération. Les investisseurs historiques, Index ventures, Partech Ventures et SEB Alliance, ont quant à eux renouvelé leur confiance après une 1re levée de 5M€ début 2015.

Depuis la précédente levée de fonds, le nombre de clients utilisateurs d’Alkemics a plus que triplé. Aujourd’hui, la communauté réunit plus de 2500 marques, et de nombreux distributeurs tels qu’Auchan et Casino. Des enseignes qui représentent à elles seules 78% des parts de marché du e-commerce alimentaire français. Avec ce nouveau tour de table, la startup compte aussi renforcer ses équipes commerciales, marketing et techniques.

Avoir un prestataire unique sur le partage de données

La startup a aussi obtenu la qualification au standard GDSN 3.1. Une norme qui permet désormais aux marques présentes sur Alkemics de publier leurs données dans le monde entier. Elle est également certifiée au programme de référencement de Walmart. Autrement dit, de nouvelles opportunités d’export s’offrent aux producteurs européens. Enfin Gartner, bureau d’étude indépendant, a nommé Alkemics parmi les « Cool Vendor 2016 for information innovation and governance ».

« La plateforme Alkemics, permet aux marques et aux distributeurs d’avoir désormais, un prestataire unique pour le partage de données produites au niveau local et mondial. Étant l’un des rares acteurs à avoir obtenu la qualification au standard GDSN 3.1., Alkemics apporte à ses clients des gains de productivité, une meilleure efficacité opérationnelle, et les accompagne au plus près dans leur développement international », explique Xavier Lorphelin, Managing partner de Serena Capital.

Les outils anciens freinent l’efficacité commerciale

Avec sa plateforme SaaS, Alkemics fluidifie les processus internes et la collaboration entre partenaires commerciaux. « En collaborant mieux, nos clients accélèrent la mise sur le marché de leurs produits, améliorent l’identification et le référencement des innovations, et diffusent une information plus riche et uniforme auprès des consommateurs », déclare Antoine Durieux, fondateur et CEO d’Alkemics.

Un enjeu majeur aux yeux d’Alkemics. Avec de plus en plus de produits sur le marché, plus de canaux et d’informations à gérer, les marques et les distributeurs ont besoin de partager des données complètes et à jour dans leur écosystème. Les silos organisationnels et les outils obsolètes en place freinent l’efficacité commerciale et opérationnelle des marques et distributeurs. Sans parler de la qualité de l’expérience consommateur.

#Replay : Notre startupper cherche lui aussi des fonds. Pas sûr cependant qu’il arrive à lever 20M€ :


Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux