Babbler lève 2M€ pour démocratiser les relations presse 2.0

Babbler, réseau social professionnel dédié aux relations média, finalise une levée de fonds de 2 millions d’euros afin de soutenir son internationalisation.

En avant New York. Hannah Oiknine et Sarah Azan viennent de conclure un tour de table de 2 millions d’euros auprès d’Omnes Capital et CM6-CIC Capital Privé. «Nous avons réussi en France à fédérer les acteurs de l’écosystème PR autour de notre vision. Cette levée de fonds va nous permettre de construire une solution globale et internationale et de prouver la « scalabilité » de notre modèle ! », explique la cofondatrice de Babbler, Sarah Azan.

La startup va également en profiter pour recruter des développeurs, Sales Manager, Growth Hacker et Customer Service. D’ici la fin de l’année, Babbler compte recruter une dizaine de personnes. « Cette levée de fonds permettra à Babbler de maintenir et accélérer son avance technologique et commerciale. Nous avons désormais les moyens de notre ambition et sommes impatients de dévoiler nos projets pour 2016 », indique l’autre fondatrice, Hannah Oiknine.

S’inspirer des réseaux sociaux pour optimiser ses relations médias

« La gestion des relations presse est un domaine qui a connu peu d’innovations marquantes ces dix dernières années. Babbler crée une véritable rupture dans l’approche des relations presse. Elle change structurellement la façon de travailler entre les différents acteurs de l’écosystème (journalistes, annonceurs, diffuseurs) pour renouveler en profondeur les codes de la communication presse traditionnelle », assure François-Xavier Dedde, Directeur de Participations, Omnes Capital.

Babbler est un réel facilitateur qui permet d’optimiser les interactions entre les annonceurs, les agences de communication RP et les médias, grâce à un système de matching à l’inscription. Les deux entrepreneures proposent une approche nouvelle des relations média en s’inspirant de la logique des réseaux sociaux : intégrer les notions de communautés, d’engagements et de datas.

Scaler son modèle à l’international

Les journalistes et influenceurs ont accès à des actualités ciblées en fonction de leurs centres d’intérêt. Quant aux annonceurs, ils disposent d’un reporting live sur le suivi de leur publication et les échanges avec les journalistes. Aujourd’hui, environ 4000 journalistes et influenceurs, pour qui l’inscription est gratuite, et plus de 300 annonceurs se sont inscrits sur la plateforme.

Un chiffre qui a progressé depuis son passage au South by SouthWest. « Participer au salon nous a permis de sourcer un grand nombre de directeurs techniques et directeurs de communication. Au total, nous avons généré plus d’une centaine de leads de très grande qualité », raconte Sarah Azan. Une très bonne nouvelle pour le nouveau bureau de Babbler à New York.

#Replay : Le startupper est revenu nous voir pour notre plus grand plaisir. Cette-fois-ci, il nous parle de la recherche d’associé, avec un ton toujours aussi décalé :

@TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux