MENU

L’anté-entrepreneur
Catégorie

Bob gonflait ses factures : le vent de l’administration fiscale a soufflé

L'anté-entrepreneur

23 décembre 2011

De : Vincent Lefebvre
Émission du 23 décembre 2011 :

Bob, chef d’entreprise, n’a pas toujours été très honnête. En raison de problèmes de trésorerie, il a cru intelligent de jouer sur la TVA en arrangeant ses déclarations. Il n’a pas déclaré le véritable montant de la TVA déductible qu’il paye aux fournisseurs. Pour rappel, la TVA est un impôt neutre : entre la TVA déductible et la TVA collectée l’entreprise ne reverse que la différence à l’Etat. Pour éviter d’avoir à la reverser, il a augmenté artificiellement ses dépenses.

Bob étant toujours en crédit de TVA, les voyants rouge de l’administration fiscale se sont allumés. Ne pouvant fournir les factures afférentes à ses déclarations, notre Bob a connu un redressement judiciaire conséquent.

C’est de nouveau Annabelle Jaulin, avocat fiscaliste du cabinet BFA AVOCATS, qui vient nous exposer les mésaventures de Bob. Découvrez comment Bob a triché et comment il s’est fait rattrapé par l’administration.

Lire l'article

Arnaque à la TVA : les galères de Bob avec l’administration fiscale

L'anté-entrepreneur

9 décembre 2011

De : Vincent Lefebvre
Émission du 09 décembre 2011 :

Bob est de retour sur Widoobiz et, une fois n’est pas coutume, il connait encore de nombreux déboires. Aujourd’hui, après avoir lancé une entreprise de transport routier, il connait un contrôle de l’administration fiscale. L’entreprise réalisait alors un important chiffre d’affaire mais le contrôle fiscal a observé des contrats mal rédigés, mal tournés. En effet, l’objet n’était pas précisé ou pas en lien direct avec l’activité de l’entreprise.  Il a donc fait l’objet d’un redressement de TVA qui a été fatal pour son entreprise.

En d’autres termes, c’est pour éviter de vous retrouver dans la situation de Bob qu’Annabelle Jaulin, du cabinet BFA AVOCATS, est venu nous conter ce récit aujourd’hui. Pour ça, il est important d’être rigoureux dans la rédaction de vos contrats.

Lire l'article

Bob est parti conquérir la Russie comme un département Français !

L'anté-entrepreneur

1 juillet 2011

De : Vincent Lefebvre
Émission du 01 juillet 2011 :

Bob voit grand. Peut-être trop grand. Voulant s’exporter en Russie, il a oublié quelques éléments essentiels à la réussite d’un projet de développement à l’international. Peu d’études en amont, aucune modification des offres et des prix : Bob n’avait pas assez préparer son voyage.

« Peut-être aurait-il dû se renseigner auprès d’Ubifrance ou de la COFACE » rappelle Véronique Gentis-Puchadez de l’entreprise Alliance-International, une société dont le métier est d’accompagner les entreprises françaises à l’export et les entreprises étrangères qui souhaitent s’implanter en Europe.

On écoute les déboires de Bob, qui aurait pu finir noyé sous la Vodka.

Lire l'article

Bob travaillait, pas ses associés…

L'anté-entrepreneur

20 juin 2011

De : Vincent Lefebvre
Emission du 17 juin 2011 :

Bob, ingénieur, crée son entreprise en 1996 dans le secteur de l’électronique, avec trois autres amis. Pourtant égalitaires en termes de parts salariales, ces amis, tout du moins au début de l’aventure, le laissent développer l’entreprise seul. Bob est donc rapidement isolé et s’épuise progressivement tandis que les trois autres poursuivent leurs vies de salariés en parallèle.

Moralité, il faut bien choisir ses associés au démarrage de l’activité.

Comment répartir les parts et la charge de travail entre associés ? Bob s’en est-il finalement sorti ?

Fabrice Ronciere, responsable des programmes entrepreneurs chez Advancia, vient témoigner de cette histoire qu’il a vécu en tant que « conseiller création » en pépinière.

Lire l'article

Bob a voulu calquer son offre aux Etats-Unis

L'anté-entrepreneur

3 juin 2011

De : Vincent Lefebvre
Emission du 03 juin 2011 :

Nous accueillons sur Widoobiz Véronique Gentis Puchadez , fondatrice d’Alliance International, entreprise spécialisée dans l’accompagnement des entreprise Françaises et étrangères dans leurs projets de développement.

Aujourd’hui, après une certaine réussite sur le marché français Bob se décide à attaquer le marché américain. Cependant il n’adapte pas son offre à ce nouveau public et devra renoncer à cet eldorado.

Dans un pays avec 3 fuseaux horaires, 17 territoires, la gestion du temps et de l’espace est primordiale. « Vouloir calquer aux Etats Unis ce qu’on fait ici en Europe est une erreur » rappelle Véronique Gentis Puchadez qui ajoute que « les américains ne nous attendent pas ».

Comment appréhender le marché américain? Quelles sont les attentes de ce marché? Pourquoi Bob a t-il faillit mettre la clé sous la porte ? Qu’aurait-il pu faire pour éviter une déconvenue ?

RDV dans le podcast de l’émission pour plus de réponses.

Lire l'article

Bobette se lance dans un secteur inconnu

L'anté-entrepreneur

20 mai 2011

De : Vincent Lefebvre
Emission du 20 mai 2011 :

Nous accueillons Marie-José Ley, chargé d’accompagnement à la CCIP, pour évoquer le cas de Bobette.

Aujourd’hui, Bobette, après une dizaine d’années comme consultante dans des grands groupes, se réoriente dans un secteur complètement inconnu, à savoir le mécénat d’entreprise.

Quelles difficultés va t-elle rencontrer ? Qu’est ce qui a causé sa perte ? Qu’aurait t-il fallu faire en amont pour éviter de mettre la clé sous la porte ?

Réponses avec Vincent Lefevbre et Marie-José Ley dans le podcast.

Lire l'article

Bob à perdu son homme clé, et avec lui le marché

L'anté-entrepreneur

6 mai 2011

De : Vincent Lefebvre
Emission du 06 mai 2011 :

Aujourd’hui Bob, entrepreneur qui à lancé un produit à la pointe du progrès, emploie un salarié qui développe un prototype extrêmement séduisant et prometteur. Jusqu’ici, tout va bien.

Malheureusement,  l’innovation est tellement intéressante que le salarié se voit offrir un salaire quatre fois plus important à l’étranger. Là, Bob se fait larguer par son homme clé.

Tout le monde est remplaçable vous dites vous? Peu-être mais pas toujours et pas aussi rapidement qu’on pourrait le vouloir. D’ailleurs, Bob, n’est pas ingénieur et le salarié clé n’avait pas rédiger la documentation du logiciel avant son départ. Rappelez-vous, quand il s’agit de matières grises, ce qui n’est pas donné est perdu. Le temps de retrouver un nouveau salarié, le marché était passé.

« Si le pacte d’actionnaire est important pour s’assurer la continuité de l’entreprise en cas de conflit entre les associés de l’entreprise, ça ne suffit pas ». C’est sur ces mots que Martin Guerin, responsable de la pépinière Paris Innovation, entame la discussion.

Ce que propose Martin Guerin, c’est de mettre en place un plan de succession pour les salariés clés de l’entreprise , en comparaison avec ce qui se fait avec le pacte d’actionnaire.

Vous nous écouter depuis votre entreprise ? Regardez autour de vous, et posez-vous la question : Comment vais-je les retenir?

Lire l'article

Bob s’est planté, il voulait vendre à tout prix

L'anté-entrepreneur

22 avril 2011

De : Vincent Lefebvre
Emission du 22 avril 2011

Martin Guerin, directeur de l’incubateur Paris Innovation, est accoutumé à ces dirigeants qui entreprennent dans les nouveaux médias.
Aujourd’hui, il évoque le cas de Bob, entrepreneur dans les jeux vidéo, qui a été confronté à un échec cuisant. Pourtant Bob avait décroché ses premiers marchés. Que s’est-il donc passé ?
Mauvaises estimations des coûts, renégociation des contrats difficiles, les erreurs de Bob et leurs enseignements sont à nouveau décryptées au micro de Vincent Lefebvre.

Lire l'article

Bob payait plus vite ses fournisseurs que ses clients ne le faisaient

L'anté-entrepreneur

8 avril 2011

De : Vincent Lefebvre
Emission du 08 avril 2011 :

Guillaume Proust est expert-comptable et commissaire au compte, mais également entrepreneur dans un cabinet d’expertise comptable (Groupe AEC). Il vient aujourd’hui raconter l’histoire de Bob au micro de Vincent Lefebvre.
Bob est un dirigeant qui monte un projet à forte croissance dans le monde du numérique. Plus spécialiste commercial / production qu’administratif, il décroche un grand nombre de contrats. Ce dernier en vient à payer plus rapidement ses fournisseurs alors que ses clients tardent à payer leur facture. Bob se retrouve donc avec un BFR (Besoin de fonds de roulement) positif et flanche…
Mais c’était sans compter sur l’aide d’un expert-comptable qui a relancé son entreprise. Retrouvez ses précieux conseils dans le podcast en ligne ci-dessous.

Lire l'article

Bob, dans l’industrie pharmaceutique, n’avait pas la science de l’investissement

L'anté-entrepreneur

25 mars 2011

De : Vincent Lefebvre
Emission du 24 mars 2011 :

Eric Lamegnere, directeur de Genopole Entreprise, est l’invité de Vincent Lefebvre pour parler des problèmes qu’a vécu notre fameux Bob.

Aujourd’hui, Bob s’est lancé dans l’industrie pharmaceutique. Il existe sur celle-ci plusieurs phases avant la commercialisation d’un produit, telles que les périodes de conception et de test. A chacune d’elles, il faut généralement initier une nouvelle levée de fonds pour continuer ce chemin de croix, qui peut durer parfois jusqu’à dix ans. Malheureusement, à mi-parcours et après une première levée de fonds réussie, Bob n’a pas réussi à convaincre de nouveaux investisseurs de remettre de l’argent sur la table. Ceux-ci n’ayant pas jugé probant l’avancée des résultats des études scientifiques en cours. Nous comprenons alors qu’il aurait dû prévoir une levée de fonds plus importante la fois précédente afin de tenir le temps nécessaire à la finalisation de ses études. Bilan : la Bob’s company a dû mettre la clé sous la porte sans avoir pu commercialiser son produit.

Lire l'article

En voulant devenir un leader d’opinion, Bob s’est détaché de son entreprise

L'anté-entrepreneur

11 mars 2011

De : Vincent Lefevbre
Emission du 11 mars 2011 :

Vincent Lefebvre reçoit aujourd’hui Florence Lacave, fondatrice de Rp-entrepreneurs. Elle s’attache à raconter le parcours incroyable d’un de ses partenaire : Bob a connu un succès fulgurant dans son activité. Petit à petit, il a délaissée sa société et l’a préférée à une stratégie de réseaux. A tel point qu’elle s’est écroulée avec l’arrivée de la crise. Mais c’était sans compter sur l’incroyable volonté de cet entrepreneur, qui a su rebondir avec une nouvelle stratégie…

Lire l'article

Salon de coiffure : Bobette s’est lancé sans apports financier ; à ses dépends.

L'anté-entrepreneur

25 février 2011

De : Vincent Lefebvre

Emission l’anté-entrepreneur du 25 février 2011 :
Vincent Lefebvre reçoit Gérald Leclerc, ingénieur agronome et vice président de la pépinière d’entreprises Salveterra et co-auteur d’ « Entrepreneur les métiers de demain » chez Eyrolles.

Lire l'article

Fin de l’opportunité fiscale sur le photovoltaïque : bob n’était pas au courant

L'anté-entrepreneur

11 février 2011

De : Vincent Lefebvre

Emission l’Anté-entrepreneur du 11 février 2011 :

Vincent Lefebvre reçoit Julien Rittener, fondateur de Five Conseil, société qui accompagne les dirigeants de TPE et de PME afin de rendre leur entreprise plus performante et productive.

Aujourd’hui :
En plein Grenelle de l’environnement, pour promouvoir le photovoltaïque, EDF se voit dans l’obligation de racheter au prix fort les productions énergétiques des particuliers produisant leur propre énergie par installation de panneaux solaires sur leurs toits. Dans ce contexte propice, des centaines de boites se créent pour installer des panneaux solaires.

Problème rencontré par Bob : dès que le « Green » n’est plus une priorité gouvernementale (crise de l’emploi,…), l’obligation faite à EDF saute et des centaines de TPE aussi.

De manière générale, plein de business model se montent sur des incitations fiscales (Energie, loi scellier dans l’immobilier, services à la personne…)

A cela, 2 issues possibles :
– se diversifier pour valider que le business fonctionne encore sans ces incitations (ex : soutien scolaire)
– assumer le fait que son entreprise est de type « ONE shot », prendre le pactole vite et prévoir un plan de sortie

Remarque : Le phénomène est quasi équivalent avec les entreprises qui surfent sur les effets de mode sauf que, dans ce cas, cette hécatombe n’est pas incitée par le pouvoir public…

Lire l'article

E-commerce : de la demande non traitée à la fin de l’entreprise?

L'anté-entrepreneur

28 janvier 2011

De: Vincent Lefebvre

Emission L’anté-entrepreneur du 28 Janvier 2011 :

Vincent Lefebvre reçoit Julien Rittener, fondateur de Five Conseil, société qui accompagne les dirigeants de TPE et de PME afin de rendre leur entreprise plus performante et productive.

Five Conseil

Aujourd’hui :
Dans une entreprise de e-commerce de 3,5 personnes il y a de très longs délais de livraison. Ceci n’est pas grave car c’est totalement assumé et ça s’explique par le business model adopté. Mais ceci n’est pas suffisamment expliqué aux clients.

Conséquences : on rencontre un fort mécontentement se traduisant par une hausse des demandes clients non traitées car considérées comme non prioritaire, l’apparition de posts très critiques sur des forums, des convocations régulières au commissariat et à la préfecture et une hausse des annulations de commandes avant livraison et, donc, d’un stock tampon non financé.

Solutions mises en place :
– changement du site de vente par une véritable plateforme professionnelles envoyant des mails automatiques à chaque étape de la commande (confirmation de commande, préparation de la commande, expédition de la commande, réception de la commande,…). A cela s’ajoute une mise en place d’un serveur vocal pour connaître l’état de sa commande ainsi qu’une information plus mise plus en avant sur les sites.
– Réorganisation du temps de travail avec le matin réservé uniquement au traitement des appels téléphoniques puis des mails de demande. En plus, actions préventives pour prévenir les clients sur des délais anormaux avec des gestes commerciaux de manière proactive (bon de réduction sur prochaine achat,…)

Résultat : Nous avons constaté une forte diminution des réclamations clients et, indirectement, une hausse du nombre de commandes et du panier moyen grâce à la confiance qu’inspire le nouveau site de vente.

Lire l'article

Bob et Bobette ont oublié de penser leur offre

L'anté-entrepreneur

1 janvier 2011

De: Vincent Lefebvre

Vincent Lefebvre reçoit Viroune Pholsena pour INTERACTION VENTES.

Aujourd’hui, Bob et Bobette sont associés dans une SSII. Ils rencontrent des difficultés à vendre leurs produits tout en gérant la production. De surcroit, avec un mauvais ciblage la Bob&Bobette’s compagny court à sa perte. Comment cela va t’il finir?

Lire l'article