C’est AE (auto-entrepreneur)

Didier Barbet

Une émission animée par Didier Barbet, pour et avec les auto-entrepreneurs

Chaque semaine Didier Barbet reçoit un auto-entrepreneur qui vient présenter son projet et évoquer les problématiques liées au développement de son activité.

Un professionnel de l’entreprise est à ses côtés pour nous apporter son expertise.

En savoir plus sur Didier Barbet

Outils de gestion: les AE parlent aux AE

Quand on est auto-entrepreneur, c’est par passion. On n’a pas toujours envie de passer beaucoup de temps et d’énergie sur la gestion et les tâches administratives. Le besoin d’organisation et de gestion comptable est pourtant bien présent. Les deux auto-entrepreneurs, qui témoignent aujourd’hui, surfent sur ce besoin. Ils ont lancé des services pour les auto-entrepreneurs, par les auto-entrepreneurs.

Le statut d’auto-entrepreneur remis en question : le point de vue des artisans et des AE

Le 4 juin dernier, Sylvia Pinel, la ministre déléguée chargée de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, a pointé du doigt le régime d’auto-entrepreneur. Elle a déclaré devant l’Assemblée permanente des chambres de métiers de l’artisanat (APCMA) : « [le statut d’auto-entrepreneur] a conduit à créer dans certains secteurs, notamment le commerce et l’artisanat, une concurrence déloyale avec les professionnels qui sont soumis à des règles sociales et fiscales et des normes différentes ».

Auto-entrepreneur : le parallèle avec les chercheurs-entrepreneurs

Eva Saracino s’est lancé grâce au régime de l’auto-entrepreneur dans le domaine du secrétariat pour créer Eva Secrétariat. Elle a par la suite évolué pour proposer un nouveau service de standard téléphonique. C’est la forte demande qui l’a amenée à lancer une nouvelle activité. au cours de l’émission, elle explique son parcours, ses réussites et ses difficultés.

« S’il y a des auto-entrepreneurs, il y a de la satisfaction des clients »

Au cours de l’émission, les 2 auto-entrepreneurs racontent leur parcours et ce qui les a poussé à se lancer. Bien qu’ils soient dans des domaines d’activités différents, ils sont néanmoins d’accord pour dire que s’il y a des auto-entrepreneurs c’est qu’il y a des besoins sur différents marchés et de la satisfaction des clients, en réponse aux attaques du statut.