MENU

artistes
Archive du mot-clé

L’Art cinétique et l’abstraction géometrique mais pas que

Confidences d'entrepreneurs, L'Art de changer le monde

18 juillet 2013

Yannick Le Guern reçoit Karin Muller, Galeriste (Galerie Gimpel et Muller rue Guénégaud), écrivain pour une émission tournée vers l’art, dans l’émission « L’art de changer le monde et de bâtir une humanité meilleure » sur Radio Widoobiz.

Norvégienne, Italienne, Francaise, fille de critique d’art, Karin Muller rencontre Hans Hartung, Vasarelli et bien d’autres.
Inconditionnelle de Prévert et de Paroles, elle devient biographe de Sacha Guitry, de Malraux, d’Elsa Triolet, d’Aragon. Karin Muller publie aussi des livres sur Edward Hopper et Nicolas de Stael, sur 100 crimes contre l’art.

On parle d’Art, de passion, d’artistes, d’Amour, de déracinement, d’incommunicabilité, d’Amérique, du Cambodge, de poésie, de Marie-Christine Barrault, de Boullez, de Monet, de Rembrandt,
Nous évoquons l’abstraction géométrique, l’art cinétique, de la recherche du Cosmos, de peindre l’air.

On apprend pourquoi le Sphinx n’a plus de nez (non ce n’est pas Obélix)

Et on écoute un jingle de Godmickey…

Lire l'article

Oocto : comme My Major Company mais avec le retour affectif en plus

Entre Nous

18 mai 2012

De : Nathalie Busiaux

Emission du 17 mai 2012 :

Pour les artistes, Oocto proposent aux fans de miser de l’argent pour financer un clip ou un album. Le model de l’entreprise est donc très proche du site de finacement participatif de référence My Major Company.

Pourtant, Oocto, c’est bien plus que ça. Pour se différencier sur le marché, l’entreprise propose aux fans, non pas de recevoir des actions et dividendes sur le projet d’album de l’artiste, mais de recevoir un retour affectif de leurs artistes préférés. En misant sur son chanteur ou son groupe de musique préféré, le fan pourra vivre des moments privilégiés avec eux.

L’entreprise part du principe que ce n’est pas l’appât du gain qui intéresse cette communauté mais bien le fait de vivre des moments de vie inoubliables avec leurs idoles. Pour le fan au poches vides, il peut également donner de son temps, en bénévolat, pendant un concert par exemple.

Découvrez Hugo Amsellem, co-fondateur de l’entreprise, et les raisons qui l’ont poussé à lancer cette belle entreprise.

 

Lire l'article

Maisons de disques : faut-il toujours leur faire confiance ?

La chronique de l'IRMA

10 février 2012

De : Romain Bigay
Chronique du 10 février 2012 :

Vous avez commencé à démarcher des maisons de disques ? Certaines semblent être intéressées ? Mais vous avez un doute. Avant de faire le grand saut, avant de signer le contrat fatidique qui vous liera à une maison de disque, vous hésitez. C’est normal. Tous les artistes sont passés par là.

Romain Bigay, chargé d’information et de ressource à l’IRMA, vous aide à vous poser les bonnes questions. Peut-on développer une carrière sans maison de disque ? En signant votre contrat, allez vous perdre votre liberté ? Il existe des alternatives, mais elles sont risquées. Le jeu en vaut-il la chandelle ? La dématérialisation est-elle viable ?

Le marché de la musique n’est plus si reluisant, et on peut comprendre cette réticence à s’engager pour des années. Notre chroniqueur pèse avec vous les pour et les contre. La décision n’appartient qu’à vous, alors soyez attentifs aux conseils d’experts.

Lire l'article

Maisons de disques, labels : comment les démarcher ? (2/2)

La chronique de l'IRMA

6 février 2012

De : Romain Bigay
Chronique du 3 février 2012 :

Lors de la dernière chronique, Romain Bigay, chargé d’information et de ressource à l’IRMA, vous expliquait comment faire en sorte que les maisons de disques vous remarquent . Maintenant qu’elles savent que vous existez, il faut les séduire. Courage, le graal musical est proche.

Découvrez dans ce podcast comment ne pas vous trompez dans votre recherche. Bien identifier le milieu musical dans lequel on va évoluer, repérer les labels qui vous correspondent, préparer sa maquette et les éléments qui doivent l’accompagner. Voilà quelques un des éléments sur lesquels notre chroniqueur vous renseigne.

Lire l'article

Maisons de disques, labels : comment les démarcher ?

La chronique de l'IRMA

27 janvier 2012

De : Romain Bigay
Chronique du 27 janvier 2012 :

Vous auriez voulu être un artiste ? Pouvoir faire votre numéro, quand l’avion se pose sur la piste ? à Rotterdam ou à Rio ?

Commencez par signer en maison de disques !

Pour cela, il faut qu’il sache que vous existez. Romain Bigay, chargé d’information et de ressource à l’IRMA, vous dit tout pour que les labels n’est d’yeux que pour vous.

Concert, communication, site officiel, street marketing, tout est bon pour ouvrir les portes de maisons de disques.

Faites appel à votre bon sens, et écoutez ce podcast

Lire l'article

Artistes : monter à paris ou rester dans sa région?

La chronique de l'IRMA

19 décembre 2011

De : Romain Bigay
Chronique du 16 décembre 2011 :

Cela fait déjà un temps que vous sillonnez les routes de votre région et vous êtes presque le Mick Jagger du coin ! Il vous faut désormais partir à la conquête du monde, en commençant par gagner la ville lumière : Paris.

Mais pourquoi vous délocaliser dans une ville où personne ne vous connait ? Pourquoi devenir un artiste de plus, noyé dans l’océan des musiciens qui rament pour atteindre le haut de la vague et être dans le vent ?

Dans cette chronique de l’IRMA, Romain Bigay vous propose de peser les pour et les contre d’une aventure délocalisée à Paris.

Lire l'article

Artistes et merchandising : pourquoi et comment ?

La chronique de l'IRMA

19 décembre 2011

De : Romain Bigay
Chronique du 09 décembre 2011 :

Votre groupe tourne bien mais désormais votre ego démesuré vous incite à vouloir voir votre nom partout : sur des T-shirt, des affiches ou encore des stickers. En d’autres termes, « oui, vous voulez faire du merchandising » !

Dans cette chronique de l’IRMA, Romain Bigay vous explique pourquoi et comment prendre en compte les aspects merchandising dans votre business. Une mascotte ? Pas forcement. Cependant, il vous faudra « définir l’identité de votre projet musical et la transcrire graphiquement » !

Lire l'article

A quoi sert un éditeur musical ?

La chronique de l'IRMA

18 novembre 2011

De : Romain Bigay
Chronique du 18 novembre 2011 :

Connaissez vous le métier d’éditeur musical ? Initialement, on l’appelait l’éditeur graphique. C’est le professionnel qui assure par tous les moyens auprès du public la diffusion permanante et suivie d’une oeuvre. Son rôle est de représenter les auteurs et compositeurs qu’il a à son catalogue.

Que peut-il leur apporter ? Comment fonctionne son métier ? Comment marche les contrats de cession ? Comment devenir éditeur musical ? Si ces questions vous taraudent, rendez-vous dans le podcast de cette nouvelle chronique de l‘IRMA.

Lire l'article