MENU

buzz
Archive du mot-clé

Social Dynamite

177

Social Dynamite scénarise la promotion sociale des contenus

Salon Time2Market, Vie d'entrepreneur

18 juin 2013

Social Dynamite

Julien Carlier

Toujours au T2M 2013, dans le monde du digital et de l’innovation. Nous sommes avec Julien Carlier CEO de Social Dynamite

Social Dynamite propose une innovation : la promotion sociale scénarisée des contenus. Cette application permet aux ambassadeurs, leurs partenaires, prospects, clients, collaborateurs et tous les dirigeants d’entreprises de se connecter et de lui donner une autorisation. Un scénario est organisé dans lequel ces ambassadeurs et leurs actions vont être ordonnés. Les dirigeants viennent « liker », «re- tweeter », partager dans leurs comptes. En dix minutes des centaines d’actions sociales vont créer le « buzz » et l’influence sur le web pour chaque contenu.

Découvrez plus d’informations dans cette interview de Julien Carlier.

Lire l'article

Comment créer du buzz ?

La chronique de Nicolas Thebault

7 juin 2013

De : Nicolas Thebault

Chronique du 07 décembre 2011 :

Vous avez toujours voulu faire du buzz ? Ce mot au bruit d’abeille est sur toutes les lèvres des communiquants.

Nicolas Thébault vous propose quelques pistes pour faire le buzz autour de vos produits. Il vous incite également à développer votre marketing tribal.

Lire l'article

La pub créative pour un appareil photo sur un bus japonnais

714

Le futur du marketing sera « street » ou ne sera pas !

À la une, Actualités, L'entrepreneur pratique

21 mai 2013

Avec des budgets de com réduits, les techniques de guerilla, embush, ou encore street marketing vous permettront de vous différencier à moindre coûts.

La pub créative pour un appareil photo sur un bus japonnais

La pub créative pour un appareil photo sur un bus japonnais

C’est à l’occasion d’une conférence organisée par LCA Conseil, cabinet de conseil en innovation et en guerilla marketing, l’école ESGCI, et la société La fabrique à jeux que le docteur Marcel Saucet, co-fondateur de LCA Conseil à pris la parole pour expliquer en quoi les entrepreneurs et les entreprises doivent renouveler leur manière de communiquer.

De l’importance de se réinventer

Le premier constat est simple. Chaque consommateur est exposé en moyenne à 6 000 messages publicitaires, et 30 000 marques par mois. Les consommateurs sont donc énormément sollicités par la pub. D’où l’importance de pouvoir se différencier face à la communication de masse traditionnelle. D’autre part, 50% des 15/25 ans sont influencés dans leurs habitudes de consommation par leurs amis et les gens dans la rue.

Et Marcel Saucet de rappeler : « le guerilla marketing repose sur 2 éléments : la créativité et les petits budgets ». Essentiel en temps de crise ! D’autant que les « coupes dans les budgets des grands groupes sont énormes ». Quant aux entrepreneurs, Marcel Saucet précise qu’ils « n’ont pas le choix s’ils veulent se différencier ! »

Le guerilla marketing sous toutes ses formes

Le concept de guerilla marketing, théorisé par Jay Conrad Levinson, est l’exécution d’activités marketing de façon non-conventionnelle avec peu de budget. Il repose sur 4 piliers :

1. Le marketing viral ou buzz marketing :

Comment communiquer lorsque l’on fabrique des mixeurs sans passer par la télé. Et bien l’entreprise Blendtec a réussi avec pas moins de 4 millions de vues par vidéo sur Youtube !

 

2. Ambient marketing ou street marketing

musée tortureSi au départ le street marketing consiste à  distribuer des flyers ou des échantillons avec des hommes-sandwichs, il a évolué en fonction de la créativité des marques. C’est le cas pour le Musée de la Torture d’Amsterdam avec un homme sandwich prêt à se faire torturer.

 

barbecue street marketingLe street marketing utilise  également du mobilier urbain pour communiquer. Seulement 1 euro aura été nécessaire pour mener une campagne de promo pour des barbecues et une image qui aura fait le tour du monde.

 

3. Ambush marketing ou l’art de parasiter

Mc-Donald ambush marketingMc Donald’s profite du passage de la teinte annuelle de la rivière de Chicago pour la Saint-Patrick  pour faire la promo de son nouveau milkshake.

Ou encore la marque de sous-vêtements DIM qui a envoyé des femmes presque nues lors du match France-Irlande en 2007. Résultat de l’opération, les caméras se sont braquées sur elles (et la marque DIM) plutôt que sur le match :

 

4. Undercover marketing ou la publicité cachée

Le principe ici est de déguiser la publicité en laissant la marque en fond. En voici un bel exemple avec Gilette et un Jean-Claude Van Damme colérique !

 

Vous l’aurez compris, toutes ces techniques sont aussi percutantes qu’efficaces, dès lors que vous laissez aller votre créativité. Si Jean Saucet, co-fondateur de LCA Conseil, s’exclame à la fin de la conférence « n’oublions pas le ROI ! » son associé et fils insiste sur l’importance de se réinventer. D’ailleurs, le docteur Marcel Saucet sortira un livre en septembre sur le Street Marketing que vous pourrez vous procurer aux éditions Diatéïno !

Mustafa Curlu

Lire l'article

harlem-shake-widoobiz

173

Harlem Shake : le buzz du moment

À la une, Actualités, Entrepreneurs Lifestyle

14 février 2013

En entreprise, il est parfois bon de relâcher la pression. Pourquoi ne prendriez-vous pas 30 minutes sur votre temps de travail pour… danser sur une table, déguisé en poulet ? Ce n’est pas une idée en l’air. D’autres équipes le font. En ce moment même, partout dans le monde… on appelle ça le « Harlem Shake ». Prenez part au Buzz.

harlem-shake-widoobiz

La team Widoobiz fait son Harlem Shake

Rappelez-vous du « lip dub », tendance web de 2007. Le concept, rapidement adopté par les entreprises, était de chanter en playback sur une musique connue. Les Youtube et Dailymotion foisonnent de sociétés ayant filmé leurs collaborateurs en train de chanter sur des tubes planétaires, dans leurs bureaux. Mais, si vous voulez buzzer, trop tard pour vous y mettre : le « lip dub » n’est plus viral. Démodé.

Aujourd’hui, en 2013, on danse, on s’agite, on fait n’importe quoi, sans restrictions, pendant les trente premières secondes du morceau « Harlem Shake » de DJ Baauer.

Une vidéo « Harlem Shake » est toujours composée de deux parties : au début, un groupe de personnes vaque à ses occupations, comme si de rien n’était, écoutant la fameuse musique d’une oreille distraite. Pendant ce temps, dans la même pièce, un individu se trémousse en rythme, tout seul, superbement ignoré par les autres. Au moment où la phrase « do the Harlem shake » se fait entendre, changement de séquence : l’ambiance dégénère et tout le monde s’agite frénétiquement sur le refrain.

En voici une compilation :

 

Souvent, d’autres personnages, qui n’étaient pas dans la première partie de la vidéo, viennent s’ajouter au décor. La plupart du temps, ils portent des costumes de volaille ou de super héros. Mais, la force du « Harlem Shake » réside dans son absence de codes vestimentaires lorsque tout s’emballe : têtes de lapins, de vaches, de poneys… les seules limites à la « Harlem Shake Attitude » sont celles de votre imagination.

Aux Etats-Unis, on observe que tous les secteurs d’activités se prêtent au jeu du « Harlem Shake », y compris les pompiers et l’armée. Si les institutions s’y mettent, la voie est libre pour toute marque souhaitant humaniser sa communication sur le web et passer un bon moment de camaraderie en interne.

Naturellement, chez Widoobiz, on a fait notre version :

 

D’ailleurs, un site web s’est même créé avec pour objectif de rassembler et centraliser tous les Harlem Shake.

Bon « Harlem Shake » à tous !

Hadrien Hannoun

Lire l'article

Communication : pas si Daft ces Punks

Actualités, Entrepreneurs Lifestyle

20 juin 2012

Daft Punk (qui se dit en français « punk idiots »), sont diamétralement opposés à la signification de leur nom. En effet, ce groupe d’electro  français internationalement connu, fait sans doute partie des plus intelligents en termes de communication et de marketing. En faisant de leur anonymat une marque de fabrique, les Daft Punk ont su susciter l’intérêt du public.

People business daft punk widoobiz

Des punks pros de musique

Les membres de Daft Punk se sont rencontrés en 1987 dans un lycée parisien et ont commencé la musique ensemble en 1992. Avec 20 ans de carrière, ils font partie des artistes français les plus connus à l’étranger  (ils ont même raflé le titre d’artistes français les plus vendus à l’international en 2008 avec leur album Alive 2007).

Des milliers de fans suivent leurs concerts à travers le monde depuis toutes ces années. Avec des millions d’albums vendus dont plus de 2 millions pour leur single « Around The World » en 1997, les Daft Punk sont devenus une figure emblématique de la scène electro et les exportateurs de la « French Touch ».

 

Des punks pros de la com

Avez-vous déjà vu le visage des Daft Punk ? Rares sont les personnes qui répondent oui. Ce groupe phare a réussi à se bâtir une notoriété hors pair tout en gardant l’anonymat. Utilisant des casques de robots pour chaque apparition publique, Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, les membres de Daft Punk ont su attirer l’attention uniquement sur leur musique. Le groupe sait comment faire patienter les fans tout en entretenant le désir. Parmi leurs diverses stratégies, les hommes robots changent de logo à chaque nouvel album et tournée : orange (Homework), chromé (Discovery), noir (Human After All) et  bleu (Alive 2007).

communication des daft punkDepuis fin 2011, un logo rouge bloque l’accès au site officiel du groupe. Puis, le 3 Février 2012, leur second site officiel  a aussi été mis à jour : le pourcentage s’arrête à 100% dès que l’on clique sur France ou International. Cela annonce-il un nouvel album pour 2012 ? C’est ce que la toile assure depuis lors. Dans tout les cas, la rumeur est bien lancée et le buzz bien entamé. Pas si daft ces punks…

Alexandra Bekka

 

Lire l'article

Ils ont lancé la bière pour chien!

Insolent ou Insolite

13 mai 2011

De : Joël Saingré
Emission du 13 mai 2011

De la bière pour chien à la Duff, la célèbre bière des Simpson, Richard Toxi, a réussi à créer le buzz pour faire connaitre son entreprise, Pompe à bière.

Pour cette nouvelle émission, Joël Saingré reçoit donc cet entrepreneur insolite qui nous répond depuis Hazebrouck, dans le Nord, via Skype.

Nous apprenons que Richard Toxi a créé un site en ligne, pour pouvoir vendre nombre de produits liés au monde de la bière. Sa stratégie ? Toujour innover pour créer le Buzz. Grace à cela, Richard Toxi a su générer du trafic sur son site, lui permettant donc de vendre son principal produit, la pompe à bière, vous permettant ainsi de transformer votre foyer en brasserie.

Découvrons ensemble si cet entrepreneur, comme sa bière, à du chien !

Lire l'article