MENU

creation
Archive du mot-clé

ministre

1156

L’ancien ministre des PME, Renaud Dutreil investit dans une Fintech française

Pitch & Money, Salon des Entrepreneurs de Paris

24 février 2016

Lors de la 23ème édition du Salon des Entrepreneurs de Paris, Renaud Dutreil, l’ex-ministre des PME est passé par le plateau de Widoobiz, en tant qu’investisseur. (suite…)

Lire l'article

SDE-deux

392

Réseau Entreprendre accompagne la création d’entreprise

Pitch & Money, Salon des Entrepreneurs de Paris

24 février 2016

Pour cette édition du Salon des Entrepreneurs de Paris 2016, Widoobiz rencontre Frédérique Jeske, Directrice Générale du Réseau Entreprendre. Cette fédération accompagne les futurs entrepreneurs dans leurs démarches. (suite…)

Lire l'article

BGE

1838

Bilan 2015 de BGE : 18 000 créations d’entreprises et 30 000 nouveaux emplois

À la une, Actu Business, Écosystème

23 février 2016

En 2015, BGE, réseau associatif national d’aide à la création d’entreprises a permis à 18 000 porteurs de projets de concrétiser leur création d’entreprises. Un bilan positif auquel s’ajoute les 30 000 emplois créés. (suite…)

Lire l'article

Créa2plus-une

1235

CREA2plus veut encourager la création d’entreprise

À la une, Actu Business, Écosystème

15 février 2016

CREA2plus veut allier la fougue de la jeunesse et l’expérience des seniors pour enrayer le chômage. L’association permet la rencontre entre des chômeurs plus âgés et de jeunes porteurs de projets. (suite…)

Lire l'article

MJB

1209

Juan

1481

Pourquoi votre bonne idée ne sera pas un succès !

À la une, Les chroniques de l'Accélérateur

7 janvier 2016

Aujourd’hui, Thomas Benzazon reçoit Juan Hernandez, co-fondateur de l’Accélérateur. L’expert nous explique comment transformer un projet d’entreprise en un business viable. (suite…)

Lire l'article

Sans titre

1426

Physique entrepreneuriale : quel est la molécule du besoin ?

À la une, La chronique de Claude Ananou

3 juillet 2015

On entend souvent dire qu’il est nécessaire de créer un besoin pour assurer le succès de son produit ou son service. Notre expert, Claude Ananou, affirme qu’il faut au contraire décomposer un besoin déjà existant.

(suite…)

Lire l'article

Dymant modernise le luxe à la française

BigBoss Summer Edition

7 juillet 2014

Dymant

Le savoir-faire français était présent lors de cette dernière édition des BigBoss Summer Edition puisque nous y avons découvert une société qui apporte une innovation certaine aux compétences françaises. David Klingbeil nous présente Dymant, dont il est fondateur et dirigeant, un club privé qui propose à ses membres un accès à des créations exclusives réalisées par des artisans d’art d’exception.

De la bijouterie, en passant par la maroquinerie ou encore l’ébénisterie, Dymant remet ces savoir-faire « au goût du jour » en faisant travailler ensemble des designers, des artisans et des artistes, « pour créer une expérience luxe nouvelle et adaptée à la modernité et aux usages numériques ». Cette société lancée en décembre dernier, travaille ainsi pour des particuliers ais également pour les entreprises qui souhaitent faire des cadeaux d’affaires personnalisés.

Si vous aussi vous rêvez d’arrêter le temps ou encore de prendre une grande décision en quelques secondes, connectez-vous à Dymant.com.

Lire l'article

Faire ses vêtements soi même : une idée business à créer !

L'entrepreneur pratique, La chronique de Benjamin Chaminade

26 novembre 2013

Créer et fabriquer ses propres vêtements, c’est l’idée que propose aujourd’hui notre chroniqueur Benjamin Chaminade.

Cette nouvelle idée business s’annonce de plus en plus tendance en France. Ce concept est inspiré d’enseignes telles que Converse ou Bite Canada, qui proposent de dessiner et de personnaliser leurs produits, afin que le client ait une paire de baskets sortant de l’ordinaire ou encore un rouge à lèvres unique.

L’idée lancée par Benjamin Chaminade, est que n’importe qui pourrait se rendre dans un magasin spécialisé avec ses dessins, ses projets et ses idées, et le vêtement y serait fabriqué directement sur place selon un certain délai.

L’univers de la mode est un marché assez fructueux en France et chacun aurait ainsi la possibilité « d’être unique et d’assumer ses idées en portant ses propres réalisations ». Alors à quand un magasin qui nous permettrait de nous différencier et de marquer notre identité sans trop dépenser ? Une p^lace est à prendre

Lire l'article

Mademoiselle chapeaux : Comment rebondir après l’échec

J'entreprends comme je suis, WiMoovJee

24 octobre 2013

Dominique Restino retrouve Maïté Guiraud qui s’occupe du développement de l’Adie, association qui aide les jeunes à démarrer leur activité avec des microcrédits, conseils et coaching.

Pour cette dernière émission ensemble, ils reçoivent une jeune chef d’entreprise, Marie Van Haecke. Après une première expérience entrepreneuriale, pour laquelle elle avait d’ailleurs bénéficié du soutien de l’Adie, mais qui s’est malheureusement soldée par un échec, elle rebondit en rejoignant les 2 associées de « Mademoiselle chapeaux », une marque dont le concept est la création personnalisée et la location de chapeaux pour toutes occasions, à moindre coût.

Marie Van Haecke évoque la liquidation de sa première entreprise et le rachat de sa marque. Elle nous raconte comment elle a su rebondir. Elle présente ses nouvelles activités et recueille les avis et commentaires de Dominique Restino et de Maïté Guiraud.

Lire l'article

INSEE Réunion

599

INSEE Réunion : Étude sur la pérennité des entreprises créées en 2006

Carrefour des jeunes entreprises à la Réunion, Vie d'Entrepreneur

29 septembre 2013

INSEE Réunion

Hervé le Grand

Depuis l’Île de la Réunion, au Carrefour des jeunes entreprises, il est temps de faire le point sur l’activité économique de l’île, la place de ses entreprises et leur santé, cinq ans après.

Pour cela, nous sommes avec Hervé le Grand, chef du service étude et diffusion à l’INSEE Réunion, qui vient  justement présenter sur le salon, une étude sur la pérennité des entreprises lancées en 2006.

Lire l'article

SIA Marketing

915

Patricia Boucard, Présidente du CJD Réunion: « la motivation est la clé de la réussite »

Carrefour des jeunes entreprises à la Réunion, Vie d'Entrepreneur

29 septembre 2013

SIA Marketing

Patricia Boucard

Toujours présents au Carrefour des Jeunes Entreprises à l’Île de la Réunion, nous avons le plaisir d’échanger avec Patricia Boucard, Présidente et dirigeante de l’entreprise SIA marketing. Également Présidente du CJD pour la Réunion. Elle évoque l’historique de cet évènement ainsi que ses objectifs, ses évolutions et ses futures réalisations.

Elle parle de la société dont elle est Présidente, SIA Marketing. Spécialisée dans tout ce qui est étude de marché à destination des créateurs et des porteurs de projets. Patricia Boucard termine cet entretien en donnant des conseils sur cette partie « étude de marché » et également sur le respect des étapes à franchir et conditions pour parvenir à une création d’entreprises sereine.

Lire l'article

IncubAlliance

913

IncubAlliance : apprendre à se connaître pour mieux créer et mieux transmettre

Confidences d'entrepreneurs, Entre Nous

7 juin 2013

IncubAlliance

Philippe Moreau et Nathalie Busiaux

Dans cette nouvelle émission « Entre nous », Nathalie Busiaux reçoit Philippe Moreau, Directeur d’IncubAlliance, le plus grand incubateur d’entreprises technologiques en France. Il est composé de cinquante entreprises technologiques, directement issues des grands laboratoires de recherches du plateau de Saclay.

L’objectif d’IncubAlliance est de faire qu’en deux ans, ces entreprises soient créées, avec des fonds propres levés auprès d’investisseurs, un début de chiffre d’affaires, une stratégie claire, tout cela en harmonie avec les grandes institutions du plateau de Saclay qui va devenir, à terme, l’ « Université de Paris Saclay » et qui va pouvoir rivaliser avec les plus grandes universités technologiques.

Philippe Moreau se confie sur son parcours riche en expériences diverses dans différents postes d’ingénieurs puis de créateur d’entreprises. Sans pour autant se définir comme instable, il ressent régulièrement un besoin de changement, une sorte de mouvement naturel qui l’a fait quitter des voies professionnelles classiques et très stables pour se diriger vers la création d’entreprise.

Son parcours a été construit sur des coups de tête suite à des désaccords avec ses patrons des cabinets de conseils dans lesquels il travaillait et qu’il a choisi de quitter sans calculs, naturellement, pour le désir de créer, de faire quelque chose par lui-même, à son nom. Il a d’abord créé sa propre entreprise de conseils puis dans les télécommunications puis de nouveau une autre société de conseils, pour les startups cette fois.

Il dit avoir été guidé d’un univers à l’autre probablement trop par sa raison et pas suffisamment par son intuition. Pour lui, il est essentiel de sortir de sa ligne de confort, de se mettre un peu en situation de  risque et d’apprendre à se connaître soi-même. Il illustre ses propos par la phrase de Socrate pour qui la connaissance de soi est la première des sciences : « apprends à te connaître toi-même ».

Aujourd’hui, constatant que les bonnes décisions qu’il a pu prendre dans sa vie ne sont pas forcément celles qui ont été calculées, il se dit beaucoup plus guidé par son intuition que par sa raison. Et il n’est rien de plus précieux qu’une telle expérience riche et variée et une telle philosophie de vie pour coacher et accompagner ces entrepreneurs en incubateur pour les mener à leur réussite !

Lire l'article

Frédéric Costa de Howard's

1179

Howard’s : de la Formule 1 à la création de vêtements et accessoires haut de gamme

Confidences d'entrepreneurs, Entre Nous

19 avril 2013

 

Frédéric Costa de Howard's

Nathalie Busiaux reçoit aujourd’hui Frédéric Costa, fondateur de la marque de chemises, cravates et accessoires  haut de gamme pour hommes, Howard’s.

Après un parcours scolaire interrompu très tôt, Frédéric Costa se destine à la Formule 1 mais se rend compte très tôt que ce n’est pas la route qu’il souhaite prendre..

C’est à l’issue d’une mission de remplacement dans la boutique de ses parents rue d’Amsterdam à Paris, qu’il se découvre une passion pour le commerce.

En 1997, il crée Howard’s, sa marque de chemises et accessoires haut de gamme « made in France » et « made in Europe ».

Il démontre qu’on peut réussir en travaillant seul, sans avoir fait de hautes études, en faisant des compromis et en prenant des risques.

Lire l'article

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux