MENU

création d’entreprise
Archive du mot-clé

Les entreprises françaises ont plus fait faillite en 2013

Actu Business, Actualités

14 janvier 2014

Selon un décompte provisoire de la Banque de France, plus de 5000 entreprises ont mis la clé sous la porte chaque mois en 2013.

fermeture-entrepriseLes entrepreneurs ont davantage souffert en 2013. D’après la Banque de France, le nombre de faillites cumulé a augmenté sur les douze derniers mois de 2,9 % à la fin du mois de novembre, soit au total 62 273 entreprises françaises. Et encore heureux que les mois d’octobre et novembre aient été moins sanglants.

Par mois, plus de 5000 entreprises ont péri en moyenne. Le nombre de défaillances a été de 5308 au mois de septembre, plus grand pic de l’année. Le chiffre mensuel exact de novembre n’a pas été encore publié. Il n’empêche, le nombre de défaillances reste très élevé.

Les microentreprises les plus touchées

D’après la Banque de France, seules trois branches d’activité ont connu un recul du nombre de défaillance par rapport à l’année dernière : les activités financières et d’assurance, le transport et entreposage, et l’information et communication.

À l’inverse, les secteurs de l’immobilier, hébergement et restauration ont beaucoup souffert l’année dernière. En moyenne, pour toutes ces activités, les fermetures ont augmenté de 7,6 % en un an. D’autant plus important que 2012 n’a pas été non plus une bonne année au niveau de la conjoncture économique.

Des défaillances qui touchent principalement les « micro-entreprises ». Seul point positif, les PME mettent un peu moins la clé sous la porte qu’en 2012 (- 0,5 % à fin octobre). Même chose pour les entreprises intermédiaires ou de grandes tailles, dont le nombre de fermetures a reculé de 5,4 %.

 Tancrède Blondé

Lire l'article

Entrepreneurs : le monde change et vous aussi !

L'entrepreneur pratique, Les chroniques des Editions Dunod

3 décembre 2013

Si le monde change, l’entrepreneuriat évolue aussi et à tous les niveaux. Le profil des principaux acteurs, les techniques de management ou encore les business modèles présentent aujourd’hui des caractéristiques différentes d’il y a 10 ans. Il s’agit là du thème traité par notre invitée Catherine Leger Jarniou, dans son ouvrage Le grand livre de l’entrepreneuriat, paru aux éditions Dunod.

(suite…)

Lire l'article

Faites vous plaisir : lancer votre entreprise !

Création & Reprise d'entreprise, Les chroniques des Editions Dunod

26 novembre 2013

Nicolas Bergerault, coauteur de l’ouvrage « De l’idée à la création d’entreprise: comment concrétiser votre projet ? » aux Éditions Dunod, aborde aujourd’hui la notion principale de cet ouvrage et de la création d’entreprise : le plaisir.

Pour Nicolas Bergerault, cofondateur de L’atelier des chefs, le plaisir est une vertu très importante et c’est le « maître mot qui a guidé » la création de sa propre entreprise. Que ce soit le fait de devenir riche, de lancer ses propres idées ou encore de ne plus avoir de patron, chaque nouvel entrepreneur a des motivations qui le poussent à avoir un immense plaisir à développer ses innovations au quotidien et à créer son entreprise.

Évidemment, la création d’entreprises n’est pas une suite de bonheurs; c’est pour cela que « l’idée est, pour chacun, de maximiser sa part de plaisir afin de contourner les galères ». Aussi, Nicolas Bergerault donne ici deux importants conseils aux futurs entrepreneurs désirant se faire plaisir en créant leur entreprise.

Lire l'article

Les jeunes entreprennent et créent des emplois : à qui le tour ?

J'entreprends comme je suis, WiMoovJee

21 novembre 2013

Quatre ans après la création de l’association MoovJee, Dominique Restino et son témoin du mois, Geoffroy De Becdelièvre, fondateur de Planetveo, font un point sur le parcours d’anciens étudiants entrepreneurs faisant partie de l’association. Pour cela, ils reçoivent les jeunes invités de la toute première émission, Aurélie Perruche, créatrice de Likiwi en 2009 puis de Maspatule.com, un site de vente d’ustensiles de cuisine en ligne, et Ahmed Akaaboun, fondateur de Greenface, qui est une entreprise de construction et rénovation écologique créée en 2008.

Quelques années après la fin de leurs études, ces jeunes entrepreneurs ont bien évolué puisque Aurélie Perruche a racheté récemment la société Kookit et Ahmed Akaaboun a su faire évoluer son offre et ses cibles afin de faire grandir son entreprise.

Ces jeunes entrepreneurs ont eu la possibilité à l’occasion d’une rencontre à l’Élysée avec le MoovJee en septembre dernier d’échanger avec le chef de l’État. Ils ont ainsi été reçus par le Président de la République, avec d’autres jeunes étudiants entrepreneurs, pour aborder le sujet de l’entrepreneuriat chez les jeunes.

Sûrement l’occasion pour eux d’échanger avec François Hollande sur l’importance de l’entrepreneuriat pour notre société. Car la création d’emploi passe par la création d’entreprises. Cependant, il faut avoir un modèle solide qui permet d’absorber le niveau de coûts et de charges de l’entreprise.

De plus en plus de jeunes étudiants émergent et se mettent en mouvement afin de créer leurs propres emplois en lançant leurs propres entreprises, et ce malgré les difficultés et les risques. Écoutez donc les conseils de ces deux jeunes entrepreneurs qui ont su rester optimistes pour mener à bien leurs projets.

Lire l'article

Franchise : la création d’entreprise, les risques en moins

L'entrepreneur pratique, Les chroniques de Cash Express

30 octobre 2013

Nous retrouvons Roger Beille, fondateur dirigeant de Cash Express. Il nous parle aujourd’hui de la franchise qu’il définit comme étant « la création d’entreprise, les risques en moins ».

Prendre une entreprise en franchise présente statistiquement dix fois moins d’échecs que créer une entreprise sans être accompagné par ce système, pour diverse raisons que Roger Beille expose et explique dans cette nouvelle chronique.

Lire l'article

Comment protéger le nom de mon entreprise ?

La chronique de Michelle Jean-Baptiste

15 octobre 2013

De : Michelle Jean-Baptiste

Le 13 décembre 2011 :

Aujourd’hui, notre chroniqueuse répond à une question d’Olivier, aspirant entrepreneur, au sujet des modes de protection du nom de sa future entreprise.

Droit d’auteur, droit des marques, droit du nom de domaine, ou encore droit lié à la dénomination sociale :  Michelle Jean-Baptiste fait le tour de la panoplie juridique qui s’offre à vous lorsque vous souhaitez protéger votre nom, votre marque nationalement ou internationalement.

Comment ça marche ? Combien ça coûte ? Les réponses dans votre chronique Expert, sur Widoobiz.

Lire l'article

JRCE : il cible les séniors pour démarrer son business

JRCE Rennes

11 octobre 2013

RENNES13Eric Latreuille, fondateur de la nouvelle entreprise Sekkoia, explique pourquoi il s’est lancé dans la création d’entreprise.

Proposant des services et des objets permettant de faciliter la vie de personnes handicapés ou séniors, il indique que c’est suite à une opportunité d’affaires qu’il s’est lancé.

 

 

Lire l'article

In Extenso accompagne les portes de projets à franchir le cap de la création

JRCE Rennes

11 octobre 2013

RENNES9Entre l’envie et la réalité de la création d’entreprise, le fossé peut s’avérer périlleux.

Conseillère en création d’entreprises chez In Extenso, Clémentine Le Bolay nous raconte comment elle aide ces aspirants entrepreneurs à structurer leur projet.

Des conseils que l’on ne répétera jamais assez.

Lire l'article

De pompiers à entrepreneur, l’expérience du portage salarial

JRCE Rennes

11 octobre 2013

RENNES3On rencontre de tout aux Journées Régionales de la Création d’Entreprises de Rennes : des porteurs de projets, des conférenciers, des entrepreneurs, mais aussi des consultants en portage salarial.

Au cours de cet entretien, Marc Daoût nous donne les raisons qui l’ont poussé à se lancer dans une activité d’entrepreneur en portage salarial, après une carrière de 35 ans de sapeur-pompier.

Lire l'article

Deux entrepreneurs issus de Harvard créent leur entreprise en France

Salon des Micro Entreprises

1 octobre 2013

PayPlugPayPlug est une solution flexible et sécurisée de paiement en ligne destinée entre autres aux artisans, commerçants et petites entreprises.

Au micro de Widoobiz, Antoine Grimaud, le cofondateur, revient sur la différenciation de son offre par rapport aux acteurs traditionnels et nous révèle que l’idée est venue des États-Unis.

Lire l'article

1 Français sur 2 se dit prêt à surfer sur la vague de l’entrepreneuriat

À la une, Actu Business, Actualités

7 août 2013

Les Français sont de plus en plus intéressés par l’entrepreneuriat. D’après un sondage réalisé par 1&1 internet, leur principale motivation reste l’argent.

vague-de-l-entreprenariatAvec internet, tout paraît plus facile. Une évidence moderne qui pousse les Français à s’imaginer à la tête d’une entreprise d’après une étude réalisée à la fin du mois de juillet par 1&1 internet. Le rêve d’être son propre patron titille les esprits frenchy, au point que près de la moitié d’entre eux envisagent de créer une entreprise.

Pour cette étude, 1.000 adultes ont été sondés et ont dû répondre à une série de questions concernant l’entrepreneuriat. Il en ressort principalement que 56 % des hommes et 44 % des femmes ont déjà « sérieusement envisagé » de concevoir une société. Beaucoup estiment que la création d’une entreprise pourrait leur permettre de gonfler leur fin de mois (11 %). Un revenu supplémentaire donc plus qu’une réelle envie d’entreprendre.

Outre le souhait de vouloir gagner « beaucoup d’argent », 22 % des personnes interrogées confient avoir comme seul but d’être leur propre patron. Un fantasme que nombreux taisent sûrement pour ne pas froisser leurs supérieurs actuels. Dans le même sujet, 12 % souhaitent avoir des horaires de travail plus flexible. Tous n’ont sans doute jamais discuté avec un entrepreneur qui se lance à la vue des réponses. Car vouloir lancer son entreprise, c’est du travail tout de même !

Démocratisation

Il n’est pas si étonnant de voir une augmentation de la part des Français qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat. Le siècle d’internet, dans lequel nous sommes, nous ouvre beaucoup de portes par le biais de sites web spécialisés dans la création d’entreprise. Widoobiz en fait d’ailleurs partie. Guider, conseiller, manager des futurs entrepreneurs est un métier à part entière, qui se développe par le biais du web. Cela rassure et encourage  à la création.

Robert Hoffmann, CEO de 1&1 Internet, précise que «Grâce à Internet, il est de nos jours beaucoup plus facile de lancer son entreprise […] Les solutions de création de sites Web actuelles offrent des fonctionnalités e-business appropriées pour attirer les clients en ligne ».

Enfin, l’étude met en avant les 25-34 ans, qui sont les plus enthousiastes à l’idée de lancer leurs entreprises. Le mal du pays et du chômage sont certainement les raisons principales, mais pas seulement. Ils restent une génération qui maîtrise le numérique. Nombreux sont les sites qui fleurissent ces dernières années. Imaginés, conçus et créés par des jeunes.

 Noëmie Beillon

Lire l'article

Auto-entrepreneur : Sylvia Pinel souhaite limiter la durée du statut

Actu Business, Actualités

12 avril 2013

Sylvia Pinel, la ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, annonce une modification du régime auto-entrepreneur afin de répondre à de nouveaux objectifs dans le sens d’une plus grande équité avec les autres régimes de créations d’entreprise.

Sylvia Pinel, la ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, veut limiter la durée du statut auto-entrepreneur à « entre un et cinq ans »

La principale modification apportée au statut auto-entrepreneur concerne sa limitation dans le temps lorsqu’il est utilisé comme activité principale. « Entre un et cinq ans » selon la ministre. Cette limitation dans le temps va permettre, « avec un dispositif de transition aménagé », de passer aux statuts d’une entreprise dite « classique ».

Une limitation dans le temps 

Autre objectif du gouvernement : ouvrir la possibilité d’un statut adapté pour ceux qui souhaitent soit obtenir un revenu complémentaire à celui issu de leur activité principale, soit un revenu d’appoint. Celui-ci ne sera, lui, pas limité dans le temps mais limité dans son montant.

Ces limitations font notamment grincer les dents de la Fédération des Auto-entrepreneurs. Celle-ci dénonce « un retour en arrière sur la loi qui permettait à tous les français d’entreprendre librement ».

Les raisons de cette modification

A cela, le ministère de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme répond que le régime « a en pratique davantage facilité l’exercice d’activités accessoires ou à faible valeur ajoutée que permis la création d’entreprises pérennes à potentiel de croissance. » Résultat, « 90% d’entre eux réalisent un chiffre d’affaires inférieur au SMIC. »

Est également pointé  du doigt « l’existence de risques et parfois d’abus liés à ce régime en matière de concurrence déloyale, de salariat déguisé en fausse sous-traitance, ou de fraudes. »

Depuis sa création, le régime auto-entrepreneur a permis de générer 5 milliards d’euros de chiffres d’affaires et près de 900 000 auto-entrepreneurs administrativement actifs fin février. Mais pourtant, selon une étude Acoss publiée le 28 mars dernier, sur les 895 000 concernés par ce statut moins de la moitié dégage un chiffre d’affaires.

 

Lire l'article

Le succès par l’accompagnement, ça fonctionne

Actu Business, Widootalk

29 mars 2013

2,5 millions de Français ont déjà un projet précis d’entreprise à mener à bien dans les deux ans qui viennent selon un sondage mené en février dernier par l’Institut Think, l’APCE, Cerfrance et le Salon des Entrepreneurs.

Pour autant quelles sont les formes d’accompagnement possibles auxquelles peut faire appel tout entrepreneur potentiel ? L’expérience prouve que pour réussir, il faut au départ une idée originale, des moyens financiers suffisants et des compétences multiples pas toujours possédées au départ.

Pour répondre à ces différentes questions cruciales afin de démarrer une activité dans de bonnes conditions, Jacques PETIT a demandé à ses deux invités de de venir parler de leur expérience de la création d’entreprise, donner des conseils qui peuvent encourager les vocations, donner la pêche pour se lancer ou remettre une société sur les bons rails.

Sont donc présents sur le plateau Juan HERNANDEZ, Co-Fondateur de l’Accélérateur, structure dédiée à la formation et au succès d’entrepreneurs du numérique ; ainsi qu’à Clémentine JOLEO, Créatrice des Editions du Bila Bila et auteur de l’ouvrage «Destination 107» qui retrace l’histoire de 107 entreprises françaises connues et moins connues dont le succès est parti d’une idée originale

Lire l'article

Création d’entreprise : les 5 idées de business du mois de mars

Actu Business, Actualités

7 mars 2013

En partenariat avec le magazine MonPetitBiz.fr, voici 5 idées de business parmi les plus prometteuses à découvrir, et dont vous pourriez vous inspirer.

 

des idées et du business

5 idées de créer son business au mois de mars

Un magasin de jeans utilise les QR codes pour trouver sa taille rapidement
A Seattle, l’application Hointer permet aux clients d’une boutique de jeans de choisir un article et la taille désirée en flashant des QR codes situés sur les étiquettes. Les jeans sont directement expédiés dans des cabines d’essayage sans intervention de vendeurs, par un système entièrement automatisé.

Une application utilise l’esprit de compétition pour sortir les gens du lit
Aux Etats-Unis, l’application Wake N Shake propose de réveiller ses utilisateurs et de s’éteindre uniquement si le Smartphone est secoué assez fort pour le permettre. L’objectif est de réveiller réellement les utilisateurs pour s’assurer qu’ils sortent du lit.

Une place de marché entre fermiers et consommateurs
Depuis 2009, Farmigo facilite la mise en relation entre fermiers et consommateurs. La plateforme propose aux consommateurs de trouver les fermiers proches d’eux afin d’effectuer leurs achats, sans passer par les réseaux de distribution classiques.

Une plateforme facilite la mise en relation avec les usines de fabrication
Les jeunes designers et entrepreneurs peuvent profiter de Maker’s Row, une nouvelle plateforme web, pour fabriquer leurs nouveaux produits bien plus facilement que par un processus classique. Les usines se présentent sur la plateforme et les clients potentiels peuvent les découvrir et prendre contact avec eux.

Smithfield Case propose de livrer des vêtements et de payer après
En souhaitant simplifier l’achat de vêtements sur internet pour les hommes, la startup Smithfield Case propose d’expédier tous les vêtements désirés au domicile de chaque client. Ce dernier peut alors essayer chaque vêtement et payer uniquement ce qu’il souhaite garder. Les vêtements non payés sont récupérés quelques jours plus tard.

Retrouvez 5 nouvelles idées de business le mois prochain sur Widoobiz !

MonPetitBiz.fr

Lire l'article

Les clés de la performance globale

Les chroniques du CJD

26 février 2013

En termes de performance globale, « les entrepreneurs ont besoin de réel, de vraies questions à se poser ». A ce sujet, Brice Collier, entrepreneur et membre du bureau national au CJD, soulève les points importants.

Fixer une échéance à son projet, mettre en place une stratégie, réfléchir à son mode opératoire, penser au financement de cette stratégie, autant de questions, parmi d’autres, à se poser pour évaluer sa performance globale. Brice Collier prépare le terrain des choses à prévoir et planifier pour concrétiser son projet entrepreneurial.

Lire l'article