MENU

Planète PME
Archive du mot-clé

startupcontest

247

Startup Contest lance un nouveau concours de pitch

Actu Business

5 juin 2014

startupcontestDans le cadre de Planète PME, le 19 juin, Startup Contest lance un concours de pitch pour aider et propulser les auto-entrepreneurs. 

Entrepreneur Engine organise la 5e édition du concours de business plan Startup Contest pour fêter les 70 ans de la CGPME. Créé en 2010 par Didier Barbet (Président, Entrepreneur Engine), la compétition est ouverte à toutes les entreprises de moins de 20 salariés.

L’objectif de ce concours est de démocratiser et vulgariser les meilleures pratiques entrepreneuriales. Le but est aussi de récompenser les entrepreneurs qui prennent beaucoup de risques en créant de la valeur, de l’innovation, de l’emploi et de la richesse.

La participation est gratuite, il suffit de soumettre son business plan en ligne avant le 27 juin sur ce lien : http://www.startupcontest.fr/planetepme. Les participants peuvent, par la suite, enregistrer leur pitch vidéo, 2 minutes maximum, sur le salon planète PME pour présenter leur projet.

Un prix de l’équivalent de 7000 euros

À la clé de ce concours, le lauréat va bénéficier pendant un an, d’un accompagnement personnalisé (7.000 euros de chèques de services) par les experts et partenaires du concours, et une visibilité de son projet sur les sites officiels de Planète PME, Entrepreneur Engine, Startup Contest, CGPME et des partenaires médias du concours.

«En participant à ce concours, les lauréats maximisent leur chance de faire évoluer leur structure et de donner un nouvel élan de croissance en bénéficiant d’outils adaptés, de techniques efficaces et d’un accompagnement au plus proche de leurs besoins» explique le communiqué de presse.

La remise de prix finale va avoir lieu le 8 juillet 2014, sur invitation, dans un cadre prestigieux à Paris dont le nom n’a pas encore été communiqué. Pour rappel, le salon Planète PME a lieu le 19 juin au Palais des Congrès de Paris de 8h à 19h. À tous ceux qui souhaitent en savoir un peu plus, rendez-vous sur « règlement concours ».

Nèle Grizard

Lire l'article

PME : Arnaud Montebourg en appelle au patriotisme économique

Actualités

29 juin 2012

Présent hier au salon Planète PME, le ministre du redressement productif a demandé, pour traverser la crise dans les meilleures conditions, davantage de solidarité entre les grands groupes et les PME.

Planète PME Arnaud Montebourg

Comme toujours, Arnaud Montebourg tient le verbe haut dans ses discours. Un lyrisme qui ne sera pas de trop dans le combat titanesque du redressement productif dont il a la charge. « C’est une bataille culturelle » répète-il d’ailleurs, en visant le comportement des grands entreprises. « Combien de grands groupes considèrent dans la sous-traitance, le mot sous avec beaucoup plus d’importance que traitance » allant même jusqu’à parler de « maltraitance », en faisant allusion aux délais de paiement, sujet sensible pour les PME.

Arnaud Montebourg invoque ainsi l' »entraide patriotique » pour dépasser les mésententes entre PME et grandes entreprises. Plus généralement, il a également évoqué la volonté de « retrouver l’ADN historique de ce qu’a été le capitalisme français, c’est-à-dire d’abord un modèle entrepreneurial innovant et d’essence patriotique ».

« Améliorer le comportement de la commande publique »

Pour convaincre son auditoire de la pertinence de son action, Arnaud Montebourg rappelle que « les Etats qui ont réussi à passer la crise avec des plus et non pas des moins » sont ceux « qui ont réalisé cette alliance entre grands groupes, Etat, systèmes de financement » sans oublier les « écosystèmes de PME sur les territoires ».

Mais, derrière le lyrisme et la déclaration d’intention, le ministre du redressement productif a néanmoins promis « d’améliorer le comportement de la commande publique » en matière de délais de paiement. Eh oui, comment convaincre les grandes entreprises si l’Etat ne donne pas l’exemple.

La finance, c’est comme le cholestérol…

A l’international, il conseille – une fois n’est pas coutume – aux entreprises Françaises « de chasser en meute » comme le font leurs homologues Allemandes. Il en a profité pour accuser à nouveau Bruxelles de réglementer les aides d’Etat Européens, « tout en laissant prospérer celles des autres ».

Enfin, M. Montebourg a ironisé sur la finance : « c’est comme le cholestérol : il y a le bon et le mauvais ». Quant aux PME qui n’en ont pas…

Tancrède Blondé

Lire l'article