Alger centre de développement des énergies renouvelables 2012

Portail Algérien des ÉNERGIES RENOUVELABLES
Banc de tests des capteurs plans réalisé au centre de développement des énergies renouvelables à Alger
L’industrie des chauffe-eau solaires joue un rôle important dans l’évolution de la consommation, en particulier dans l’amélioration du profil de la demande énergétique d’un pays. Le respect des normes par la certification du produit sur des essais tests est l’une des principales conditions conduisant au succès de la mise en oeuvre des chauffe-eau solaires comme une option d’économie d’énergie.
La caractérisation des capteurs solaires doit être réalisée selon des règles bien définies, unifiées par les méthodes de tests des dispositifs solaires mises en place par des organismes accrédités, ce qui permettra de fournir de meilleures performances dans le cadre de la normalisation.
Pour cela, un banc d’essai en boucle fermée pour déterminer, en premier lieu les performances thermiques des capteurs solaires, a été conçu et réalisé conformément à la norme EN 12975-2, au sein du Centre de Développement des Energies Renouvelables (CDER) à Bouzaréah. Les tests expérimentaux porteront sur la détermination de la constante de temps, les caractéristiques thermiques et optiques et le rendement instantané. Par ailleurs, les tests portant sur les caractéristiques mécaniques et hydrauliques du chauffe eau solaire sont aussi prévus et les équipements nécessaires sont en cours de conception.
Ce projet s’inscrit dans le cadre des activités de l’équipe de recherche Systèmes Solaires Basses Température de la division solaire thermique et géothermie du CDER.
La méthode de travail est basée sur l’établissement d’un bilan thermique en régime quasi- permanent. Elle permet de déterminer les performances thermiques des capteurs solaires à circulation de liquide en régime stationnaire et quasi-stationnaire. Elle définit aussi les configurations des essais à l’extérieur dans des conditions réelles de température ambiante, d’éclairement solaire et du vent. La norme sur laquelle sont basés les tests est la norme européenne EN 12975-2-2006.
L’instrumentation utilisée est la suivante : La mesure des températures est assurée par des thermocouples de type K (-250 °C à 1 372 °C), et de type J (0 à 750 °C) ; Pour la mesure du rayonnement solaire global, un pyranomètre est exploité ; Les débitmètres FIP à flotteur sont des instruments de mesures à section variable, fournissant des valeurs du débit, peu coûteuses et précises ; Pour la mesure de la vitesse du vent, on utilise un anémomètre.

http://algerquartiermarine.blogspot.com/
patrick le berrigaud
radio web europe

plbd

Patrick Le berrigaud consultant Urbanisme Europe Algerie communication ALGER CENTRE D'AFFAIRES

Pas encore de commentaire

Comments are closed

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux