Algerie Adrar Nations unies désertification

Lancement à Adrar de la décennie des Déserts et de la lutte contre la désertification
TINERKOUK (Adrar) – Une table-ronde dédiée à la décennie des Déserts et la lutte contre la désertification, organisée vendredi à Tinerkouk (wilaya d’Adrar), marque le lancement de la Décennie 2010-2020 consacrée à ce thème et proclamée le 21 décembre 2009 par l’Assemblée générale des Nations unies.
Le ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement, Chérif Rahmani, préside cette table-ronde en partenariat avec le secrétariat de la convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification, représenté par son secrétaire général, Luc Gnacadja.
Des personnalités internationales venues du monde entier ainsi que des médias nationaux et internationaux y prennent part. La proclamation de cette décennie par l’Assemblée générale de l’ONU fait suite à une recommandation solennelle faite par l’Algérie.
Les Nations unies ont invité tous les pays parties de la convention, les observateurs, les organisations internationales non gouvernementales ou intergouvernementales, la société civile et le secteur privé à organiser des actions, activités et évènements à l’échelle nationale, régionale et internationale pour célébrer cette décennie.
La fondation Déserts du monde, que préside M. Rahmani depuis sa création en 2002, a pour mission de lutter contre la désertification et la pauvreté, d’une part, et pour la préservation et la valorisation des cultures des peuples des déserts, d’autre part.
En ce sens, plusieurs actions ont été organisées et initiées par cette fondation aussi bien en Algérie que dans d’autres pays, tels que la tenue d’un atelier international à Ghardaïa en 2003, en collaboration avec l’UNESCO et ayant pour thème « Stratégie pour un développement durable du Tourisme au Sahara », l’élaboration d’une charte pour une nouvelle éthique du voyageur pour le développement durable des déserts ainsi que la signature d’une convention de jumelage entre la fondation Déserts du monde et la fondation Zaïd international prize for the Environnement, domiciliée à Dubaï.
Dans une déclaration à la presse, M. Rahmani a indiqué que la fondation Déserts du monde a, parmi ses objectifs, de mobiliser des ressources auprès des gouvernements, des institutions internationales, des entreprises et des particuliers pour promouvoir des actions à l’échelle locale, régionale et internationale afin d’aider les populations à lutter contre la désertification. Il a ajouté que la fondation se propose d’être un instrument de lutte contre la pauvreté, de protection de l’environnement face aux changements climatiques, de développement durable et de valorisation des traditions, des savoir-faire des cultures et des civilisations des peuples des déserts.
Par ailleurs, l’organisation de cette table-ronde à Tinerkouk n’est pas fortuite selon les organisateurs, dans la mesure où cette région a su conserver une partie de son patrimoine naturel à travers ses nombreuses oasis et ksour. Ainsi et dans un souci de préserver cet écosystème fragile de l’ensablement et dans le cadre de la mise en œuvre du protocole d’accord signé entre la fondation et l’ambassade du Royaume-uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord à Alger, une opération de boisement a été lancée au niveau de l’aire protégée de Tinerkouk en 2009.APS

http://algerquartiermarine.blogspot.com/
patrick le berrigaud

plbd

Patrick Le berrigaud consultant Urbanisme Europe Algerie communication ALGER CENTRE D'AFFAIRES

Pas encore de commentaire

Comments are closed

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux