Algérie annonce des mesures fiscales

Une trentaine de mesures relatives à la fiscalité ont été introduites dans le projet de loi de Finances 2012, a annoncé jeudi le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia à l’ouverture de la réunion tripartite entre le gouvernement, le patronat et la centrale syndicale officielle à Alger.
« Le gouvernement, a affirmé M. Ouyahia, a jugé utile de prendre les devants en insérant déjà dans le projet de loi de finances 2012, une trentaine de mesures découlant des recommandations tripartites relatives à la fiscalité ». Il n’a pas détaillé ces mesures.

La dernière réunion tripartite, fin mai, avait débouché sur des décisions économiques pratiques dont la révision du controversé crédit documentaire (Crédoc), qui ralentissait les approvisionnements venant de l’étranger

Sept organisations patronales, l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) et le chef du gouvernement entouré de cinq ministres se réunissent jeudi et vendredi. Huit points sont à l’ordre du jour dont l’augmentation du Salaire national minimum garanti (SNMG) qui n’a pas été augmenté depuis 2009 où il avait été fixé à 15.000 dinars (150 euros).
le figaro

http://algerquartiermarine.blogspot.com/

plbd

Patrick Le berrigaud consultant Urbanisme Europe Algerie communication ALGER CENTRE D'AFFAIRES

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux