Algerie développement des équipements solaires

Portail Algérien des ÉNERGIES RENOUVELABLES L’unité de développement des équipements solaires met au point un prototype de capteur solaire
L’unité de développement des équipements solaires (UDES) de Bou Ismail (Tipasa) a mis au point son premier prototype de capteur solaire pour le chauffe-eau, dont le montage est à sa phase finale au niveau de l’atelier mécanique de l’unité de recherche, a-t-on appris auprès de sa directrice, Mme Nachida Kasbadji Merzouk. La réalisation de ce capteur solaire, qui est une installation pilote, est destinée à la réalisation de chauffe-eau solaire et d’équipements de froid solaires, a-t-elle précisé à l’APS.
Pour elle, il s’agit-la d’un « véritable défi » relevé par les responsables de l’unité de recherche en équipements solaires, d’autant que c’est un « produit 100 % algérien fabriqué en collaboration avec des partenaires algériens  », s’est félicité Mme Kasbadji. Le capteur, qui va fonctionner à l’énergie solaire grâce aux panneaux photovoltaïques, a été mis au point avec ses deux composantes à savoir l’installation pour le captage des rayons solaires au niveau de la terrasse de l’Unité et sa cuve de stockage qui utilisera le traitement par photo-catalyse.
L’UDES est une unité de recherche destinée à concrétiser des prototypes de recherche en énergie renouvelable dans différents domaines comme le froid solaire, le séchage, le dessalement, les applications photovoltaïques, le chauffage de l’eau ainsi que l’éolien. Elle met à la disposition des entreprises publiques et privées des équipements de conversion d’énergies renouvelables dans un souci d’économie d’énergie, d’apport énergétique et de développement durable, a rappelé sa directrice. C’est dans cet esprit, que plusieurs conventions ont été signées entre son unité de recherche et l’entreprise Naftal pour la réalisation d’équipements solaires dont une centrale photovoltaïque pour la production d’électricité d’une capacité de 7 KW. Ce contrat a déjà abouti à l’installation de six chauffe-eau solaires au niveau de la station Naftal de Yellel dans la wilaya de Relizane, a-t-elle indiqué, en annonçant qu’un autre projet d’alimentation en éclairage solaire de 16 stations d’essence, situées sur le tronçon de l’autoroute Est-Ouest, sera lancé prochainement. En plus de la mise en place de ces équipements solaires, la responsable de l’UDES a ajouté que l’aspect scientifique et de mesure sera mis en exergue dans les projets en cours et, par conséquent, au niveau de ces stations qui seront instrumentées pour étudier le comportement des capteurs des installations sous divers climats et en toute saison.
La directrice de l’UDES de Bou Ismail a fait part également d’un autre projet « en cours de maturation » avec l’Office National de la Météorologie (ONM) pour l’installation, au sein de cette unité de recherche, d’un point de mesure du réseau national qui va permettre d’utiliser les données météorologiques pour le dimensionnement des prototypes solaires.
S’agissant de la convention signée avec l’Office National de l’assainissement (ONA) relative à l’éclairage extérieur de la station de traitement et d’épuration des eaux usées du Chenoua, Mme Kasbadji a indiqué que celle-ci « va être réalisée prochainement et sera poursuivie par la mise en place d’un prototype de désinfection des eaux d’assainissement par photo-catalyse solaire ».

http://algerquartiermarine.blogspot.com/

Patrick le berrigaud

plbd

Patrick Le berrigaud consultant Urbanisme Europe Algerie communication ALGER CENTRE D'AFFAIRES

Pas encore de commentaire

Comments are closed

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux