Algerie Europe Paris salon international des thermalies 2012

L’Algérie présente au 30ème salon international des thermalies à Paris
PARIS- Plus de 300 participants en provenance du bassin méditerranéen dont l’Algérie prennent part depuis jeudi à la 30éme édition du salon international dédié aux thermalies qui se tient au Carroussel du Louvre à Paris.
L’Algérie est représentée par 8 stations thermales, situées dans plusieurs wilayas du pays, parallèlement au centre de thalassothérapie de Sidi Fredj (Alger).
Sur une superficie de 66M2, le stand réservé au pavillon national, ouvert sur quatre angles, situé dans une allée très fréquentée, permettra à l’Algérie, 4 jours durant, de mettre en valeur les points forts de ses établissements, présenter l’éventail et les atouts de l’offre qu’elle propose et capter les tendances en matière de bien-être et soins en la matière.
Pour M. Mustapha Chaoui, assistant du président du directoire du groupe Gestour chargé de la promotion et du marketing, il s’agit à travers la participation de l’Algérie à cet évènement, de cibler une clientèle composée de nationaux établis en France et en Europe de même que les touristes français.
 » Nous avons des produits en cours de maturation, et depuis des années, nous nous sommes inscrits au sein du groupe dans une dynamique d’évolution régulière et c’est donc à terme qu’on aboutira sur des produits assez performants pour pouvoir les proposer, y compris à une clientèle de luxe », a-t-il dit à l’APS.
Il a également souligné que le souci du groupe à travers cette participation, est d’encourager  » l’ouverture d’esprit » des gestionnaires  » qui n’ont pas parfois d’expérience au volet international », et la mission de Gestour aussi, a-t-il dit est de  » chercher à provoquer ce déclic d’ouverture par confrontation d’idées et d’expériences qui conduiront le gestionnaire à comprendre ce qui se fait le mieux à l’étranger ».
M. Chaoui a qui considère qu’en dépit des efforts engagés , »beaucoup reste cependant à faire » en matière de réalisation dans ce secteur ,a tenu à relever aussi l’intérêt de mettre en place un plan de communication « efficace et performant ».
« Le déficit en matière de communication était est énorme auparavant et à un moment donné, nous ne communiquions pas du tout. Ensuite nous communiquions mais ne savions pas comment nous y prendre.
Aujourd’hui nous devons aller vers une communication efficace, occuper les espaces, avec l’objectif de donner une meilleure visibilité de ce que nous réalisons « , a-t-il dit. Ce responsable en marketing a par ailleurs indiqué que le groupe veille à assurer une formation continue aux acteurs du secteur.
« Ce salon est aussi pour nous une opportunité d’assurer une formation continue de la ressource humaine. C’est dans cette dimension qu’on conduira les acteurs de la cure thermale (médecins et gestionnaires) à bénéficier d’une formation permanente en marge du volet exposition et à s’intéresser aux innovations », a-t-il estimé.
Au sujet du plan de modernisation du secteur , M. Chaoui a indiqué qu’un programme est en cours de réalisation doté d’une enveloppe globale de 50 milliards de dinars pour l’ensemble des structures du secteur public pour le volet touristique et de 11 milliards de dinars pour la filière thermalisme
« Cette enveloppe va permettre d’aller vers une rénovation et surtout d’arriver à court terme à une conformité avec les normes et standard internationaux. C’est notre ambition », a-t-il dit.APS

http://algerquartiermarine.blogspot.com/
patrick le berrigaud
radio web europe

plbd

Patrick Le berrigaud consultant Urbanisme Europe Algerie communication ALGER CENTRE D'AFFAIRES

Pas encore de commentaire

Comments are closed

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux