Algerie formation touristique et hôtelière 2012

Le secteur du tourisme offre plus de 800 places pédagogiques
en formation touristique et hôtelière
ALGER – Le secteur du tourisme offre 880 places pédagogiques en formation touristique et hôtelière réparties sur quatre instituts nationaux publics, a précisé Karima Nacer Bey, directrice de la formation au ministère du Tourisme et de l’artisanat.
Sur 880 places pédagogiques, 200 sont assurés par l’institut national du tourisme sis à l’hôtel Aurassi (Alger), 300 par l’institut national des techniques d’hôtellerie et de tourisme de la wilaya de Tizi Ouzou et 80 par l’annexe de Tlemcen spécialisé en formation des techniciens supérieurs en tourisme et hôtellerie, a déclaré à l’APS Mme Nacer Bey.
Par ailleurs, le centre d’hôtellerie et de tourisme spécialisé en formation de techniciens en tourisme et hôtellerie dans la wilaya de Boussaâda accueille 300 étudiants.
Le nombre d’étudiants en formation touristique est appelé à augmenter dans les prochaines années après le transfert de l’Institut national de L’hôtel Aurassi à la wilaya de Tipasa. Le nouvel institut devra accueillir 1200 étudiants, a indiqué Mme Nacer Bey.
En 2013, un nouvel institut d’une capacité de 400 places pédagogiques, sera également ouvert dans la wilaya d’Ain Temouchent, a annoncé la directrice de la formation.
Dans ce cadre, elle a rappelé les nouvelles mesures prises après l’adoption, en octobre dernier, par le gouvernement de la nouvelle carte de la formation touristique qui vise particulièrement à garantir une répartition géographique cohérente en matière de formation suivant les pôles touristiques, à définir les nouvelles filières de la formation hôtelière notamment dans les métiers et à moderniser la formation conformément aux normes en vigueur.
« Cette démarche vise à assurer une formation de qualité en prenant en considération les besoins du marché de l’emploi et l’amélioration des prestations touristiques », a-t-elle indiqué, précisant que le secteur du tourisme a consacré en 2012 un budget de 200 millions de Da à la formation.
Elle a, en outre, évoqué le rôle du secteur privé dans la formation d’agents touristiques, notamment dans les métiers et les prestations, indiquant que 36 établissements sont agréés à ce jour, ce qui représente 20 % de la formation touristique par rapport au secteur public dont le taux ne dépasse pas 2%.
Les 78% restants sont assurés par le secteur de la formation professionnelle qui dispose de 141 établissements de formation spécialisés en tourisme.APS

http://algerquartiermarine.blogspot.com/
patrick le berrigaud
radio web europe

plbd

Patrick Le berrigaud consultant Urbanisme Europe Algerie communication ALGER CENTRE D'AFFAIRES

Pas encore de commentaire

Comments are closed

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux