Algerie France Europe Renault

L’usine de fabrication de véhicules Renault en Algérie pourrait être réalisée à Bellara à Jijel (Benmeradi)ALGER – L’usine du constructeur français Renault de fabrication de véhicules en Algérie pourrait être réalisée dans la zone industrielle de Bellara à Jijel, a indiqué jeudi le ministre de l’Industrie, de la PME, et de la promotion de l’investissement, Mohamed Benmeradi.

« Les négociations se poursuivent avec le groupe Renault et nous espérons arriver à un accord avant la fin de cette année », a déclaré le ministre à la presse en marge d’une séance de questions orales au Conseil de la Nation, ajoutant que cette usine « pourrait être réalisée à Bellara (Jijel) ».

L’usine, qui devrait fabriquer 75.000 véhicules dans une première étape pour atteindre 150.000 véhicules dans une seconde étape, devait être réalisée initialement à Alger sur le site de la Société nationale de véhicules industriels (SNVI).

Les négociations se poursuivent avec la partie française sur d’autres détails de ce projet qui sera réalisé selon la règle 51/49% relative aux investissements étrangers en Algérie.

La répartition des 51% du capital revenant à l’Algérie n’a pas encore été arrêtée par le gouvernement algérien, avait déclaré récemment Benmeradi.

Le taux d’intégration du projet sera entre 20% à 25% dans une première étape pour augmenter ensuite à 60% avec l’intégration de la pneumatique et du vitrage.

Evoquant les autres projets de partenariat avec la France, le ministre a affirmé que celui du groupe La Farge pour la construction d’une cimenterie à Oum El Bouaghi « est réglé ».

L’usine, dont le coût s’élèvera à 360 millions d’euros, produira 2 millions de tonnes de ciment par an.APS

http://algerquartiermarine.blogspot.com/
patrick le berrigaud

plbd

Patrick Le berrigaud consultant Urbanisme Europe Algerie communication ALGER CENTRE D'AFFAIRES

Pas encore de commentaire

Comments are closed

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux