Algerie l’adhésion à la politique européenne de voisinage 2012

PEV rénovée : début des discussions exploratoires Algérie/UE le 23 janvier à Alger
ALGER- Des discussions exploratoires avec les responsables de l’Union européenne (UE) sur l’adhésion de l’Algérie à la politique européenne de voisinage rénovée débuteront le 23 janvier à Alger, a annoncé, vendredi, le porte-parole du ministère des affaires étrangères, M. Amar Belani.
Dans une déclaration à l’APS, M. Belani a rappelé que le ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci, avait déjà annoncé, en de multiples occasions, « la décision du gouvernement algérien d’entamer des négociations exploratoires pour adhérer à la politique européenne de voisinage rénovée ».
« A cet effet et dans un esprit de partenariat, des discussions exploratoires avec les responsables de l’Union Européenne démarreront le 23 janvier à Alger pour examiner les principes et les grands axes d’un futur plan d’action bilatéral qui tienne compte des spécificités et des besoins de notre pays », a-t-il ajouté.
Faisant suite à la mise en place du sous-comité de dialogue politique, sécurité et droits de l’homme, qui a tenu sa première session les 3 et 4 octobre dernier à Alger, cette décision « illustre notre volonté de renforcer et d’insuffler de l’ambition à nos relations avec notre partenaire européen », a souligné M. Belani.
Par ailleurs et s’agissant de l’observation des élections législatives prévues en mai prochain en Algérie, le porte parole du MAE a indiqué que la mission exploratoire des précurseurs de l’UE effectuera, « à compter du 31 janvier, un séjour d’une dizaine de jours » à Alger pour y rencontrer de nombreux responsables de départements ministériels et d’autres institutions publiques ».
Cette mission, a-t-il ajouté, établira un rapport qui « servira à la prise de décision de déploiement des observateurs et à l’élaboration ultérieure d’un mémorandum d’entente qui fixera les conditions dans lesquelles évoluera la mission d’observation du scrutin ».
A ce propos, M. Belani a rappelé que le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, avait donné instruction pour que les observateurs « puissent travailler en toute liberté et se déplacer avec les effectifs qu’ils peuvent déployer sans contrainte aucune ».APS

http://algerquartiermarine.blogspot.com/
patrick le berrigaud
radio web europe

plbd

Patrick Le berrigaud consultant Urbanisme Europe Algerie communication ALGER CENTRE D'AFFAIRES

Pas encore de commentaire

Comments are closed