Algerie MOSTAGANEM colloque l’après pétrole

La nécessité de réfléchir à l’étape d’après pétrole préconisée à Mostaganem
MOSTAGANEM – Les participants au colloque national sur « l’Algérie et les défis de l’après pétrole », ouvert mercredi à l’université de Mostaganem, ont insisté sur la nécessité de réfléchir à l’étape de l’après hydrocarbures, « richesses tarissables et instables ».
Ils ont également appelé à tirer profit des recettes pétrolières « pour réaliser un développement global, notamment dans les secteurs de l’agriculture, du tourisme et à diversifier les exportations hors hydrocarbures ».
L’universitaire d’Alger, Mustapha Sayedj, a estimé que les enjeux de l’Algérie résident dans les ressources inépuisables comme les énergies renouvelables (solaire et nucléaire) pour un développement durable, affirmant que « la ressource de la connaissance basé sur le capital humain est celle qui construit la stabilité ».
Pour sa part, Abbes Amar, de l’université de Mascara, a valorisé les réformes engagées en Algérie pour parvenir à la stabilité des institutions et la consécration de la démocratie, notant que « cette stabilité permettra de mettre en place des politiques qui contribueront à la préparation de l’étape après-pétrole ».
L’intervenant a également recommandé la nécessité de profiter des recettes des hydrocarbures à la faveur de la hausse des prix du pétrole pour concrétiser des projets générateurs de revenus en devises.
Ouadane Bouabdellah, de l’université de Mostaganem, a rappelé, quant à lui, que les hydrocarbures constituent 98 % des exportations de l’Algérie, tout en appelant à réfléchir sur des secteurs d’alternative comme l’agriculture, l’industrie alimentaire et le bâtiment et d’aller vers l’industrie mécanique et électronique.
Les travaux de cette rencontre, de deux jours, organisée par le département de sciences politiques de l’université Abdelhamid Ibn Badis, se poursuivront jeudi par une série de communications abordant le rôle des recettes d’hydrocarbures dans la stabilité politique et sociale en Algérie, la sécurité environnementale comme paramètre essentiel au développement durable en Algérie, l’activation du rôle de l’agriculture et des énergies renouvelables.APS

http://algerquartiermarine.blogspot.com/
patrick le berrigaud

plbd

Patrick Le berrigaud consultant Urbanisme Europe Algerie communication ALGER CENTRE D'AFFAIRES

Pas encore de commentaire

Comments are closed

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux