Algerie première usine privée de panneaux solaires

ÉCRIT PAR ALGERIE PRESSE SERVICE
Algérie – La première usine privée de panneaux solaires ouvre en marsLa première usine privée algérienne de fabrication de panneaux photovoltaïques sera opérationnelle à partir du mois de mars 2012 avec un taux d’intégration nationale de 90%, a annoncé jeudi le propriétaire de ce projet.

Cette unité, dont le démarrage était initialement prévu en décembre, est implantée à Dar El Beida (Alger) et produira 56.000 panneaux par an, soit l’équivalent de 12 MW d’énergie pour un coût total de 1,5 million d’euros (environ 150 millions DA), indique, Sid Ali Mokhefi, président de la société EDIELEC qui réalise le projet. Il s’agit de panneaux hybrides destinés, à la fois, à la génération d’énergie électrique ainsi que le chauffage de l’eau et des foyers, précise M. Mokhefi en marge de l’assemblée constitutive de l’Union des professionnels des énergies renouvelables (UPER). La quasi-totalité des composantes entrant dans la fabrication de ces panneaux seront produits localement, assure le patron du projet. « Nous avons une convention avec Mediterranean Float Glass (MFG), filiale de Cevital, pour la fourniture en verre plat et nous avons finalisé un contrat de fourniture de la partie aluminium avec une autre société privée (Satal+) », explique-t-il, ajoutant que la cellule solaire sera importée d’Europe en attendant la mise en service de la future usine de Rouïba Eclairage. En outre, le retard accusé pour le démarrage de l’usine, initialement prévu pour ce mois de décembre, est du à des lenteurs liées à la réception des équipements, précise M. Mokhefi selon lequel la partie engineering est totalement achevée.
Une convention avec Imeder
Par ailleurs, la société EDIELEC s’apprête à conclure prochainement une convention avec l’Institut méditerranéen des énergies renouvelables (IMEDER). Cette convention, dont la signature est prévue avant fin décembre, permettra à la société d’intégrer le réseau méditerranéen des industriels de la filière et lui permettra de bénéficier des avancées technologiques en la matière et aussi de l’accompagnement de l’IMERDER auprès des bailleurs de fonds à l’échelle internationale, selon M. Mokhefi. Une délégation de l’IMEDER venue la semaine dernière à Alger a rencontré les différents acteurs nationaux publics et privés dans le secteur des énergies renouvelables. Cette institution basée à Perpignan (France) avait affiché sa disponibilité à contribuer au développement d’une industrie algérienne des ’’énergies vertes’’ le soutien technique et l’accompagnement auprès des bailleurs de fonds des PME algériennes porteuses de projets de petite et moyenne taille, assurait son président, Bernard Fourcade.
MAHGHREB EMERGENT

http://algerquartiermarine.blogspot.com/
patrick le berrigaud

plbd

Patrick Le berrigaud consultant Urbanisme Europe Algerie communication ALGER CENTRE D'AFFAIRES

Pas encore de commentaire

Comments are closed

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux