Algerie Tunisie tourisme coopération

L’Office national du tourisme tunisien s’installe à Oran
LES TOURISTES ALGÉRIENS, UNE PRIORITÉ
Par : D. LOUKIL
Les journées touristiques tunisiennes, qui se sont déroulées le 7 décembre à Oran, à l’hôtel Éden, viennent concrétiser l’un des premiers actes de l’Office national du tourisme tunisien (ONTT), qui, après plusieurs démarches à Oran, a annoncé son installation dans la capitale de l’Ouest.
Ainsi, avec l’ouverture d’une succursale à Oran, l’ONTT compte mieux asseoir ses contacts, ses échanges avec les voyagistes de l’Ouest notamment, et développer nombre de produits touristiques tunisiens susceptibles de répondre aux attentes des futurs clients algériens.
Pour M. Hassoun Chekroun, le directeur régional pour l’Ouest, ces journées, auxquelles ont pris part une quarantaine de voyagistes tunisiens et de l’Ouest algérien, devraient permettre “des contacts entre les professionnels du tourisme pour une commercialisation de produits des deux pays. On envisage une collaboration sur les produits autour des fêtes de fin d’années 2012/2013”, nous explique ce dernier. Le représentant de l’ONTT se dit confiant quant à la possibilité de concrétiser des échanges et, d’ores et déjà, des projets sont mis sur les rails avec des voyagistes algériens à partir de la ville d’Oran. “Cette dernière est une grande et belle ville, avec des structures importantes portuaire et aéroportuaire, on peut élaborer des produits combinés entre grandes villes, comme par exemple des croisières”. Et l’intervenant de poursuivre : “Nous voulons, aujourd’hui, développer le tourisme tunisien en direction des pays arabes, le Maroc et l’Algérie entre autres. Maintenant qu’en Tunisie les choses reprennent, il y a de bonnes conditions pour relancer le tourisme pour 2012.”
En effet, lors de cette journée, il a été question de la situation sécuritaire prévalant en Tunisie depuis la révolution, ce qui n’a pas été sans effet sur l’industrie touristique de nos voisins tunisiens, qui représente l’essentiel des revenus en devises pour l’économie.
Une situation qui n’a pas été occultée par l’ambassadeur de Tunisie à Alger, M. Hacherna, présent lors de la rencontre d’Oran, et qui affirmera que sur le plan sécuritaire les choses se sont nettement améliorées, même si des perturbations sur le plan social existent. L’ambassadeur se dira d’ailleurs convaincu d’une évolution positive puisque l’aspect sécuritaire avait beaucoup évolué positivement et que cela continuerait dans le bon sens, avec, donc, une perspective de reprise du secteur.
C’est là qu’intervient l’offensive de charme de l’ONTT, qui a vu, depuis la révolution, une baisse de fréquentation des touristes algériens de l’ordre de 40% ; nos compatriotes étaient, en 2010, 900 000 à avoir choisi la Tunisie pour y passer des vacances ; en 2011, ils n’étaient plus que 570 000. Une baisse confirmée également par les pays occidentaux, puisque là aussi la baisse de fréquentation a atteint les 50% par rapport aux années précédentes.
D. LOUKIL QUOTIDIEN LIBERTE

http://algerquartiermarine.blogspot.com/
patrick le berrigaud

plbd

Patrick Le berrigaud consultant Urbanisme Europe Algerie communication ALGER CENTRE D'AFFAIRES

Pas encore de commentaire

Comments are closed

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux