ALGERIE USA coopération

Algérie-USA: création d’un comité de pilotage d’un pôle de biotechnologie

ALGER – L’Algérie et les groupes pharmaceutiques américains de PhRMA ont créé samedi à Alger un comité de pilotage pour un partenariat biotechnologique visant à développer l’industrie pharmaceutique algérienne, a constaté un journaliste de l’AFP.

Selon ce projet, un pôle d’excellence régional dans le domaine de la biotechnologie sera créé d’ici à 2020 en Algérie qui deviendra une plaque tournante pour le Moyen-Orient et l’Afrique du nord, en reproduisant l’expérience menée par les Etats-Unis à Singapour et en Irlande, a déclaré le ministre algérien de la Santé Djamel Ould Abbès, lors de la mise en place de ce comité.

Ce comité mixte est composé de représentants des ministères algériens de la Santé, de l’Industrie, de l’Emploi et de la sécurité sociale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, de l’Aménagement du territoire et de l’environnement et des représentants de PhRMA.

PhRMA est le syndicat américain de la pharmacie et lobby de l’industrie pharmaceutique. Il comprend les numéros un et deux mondiaux de l’industrie pharmaceutique Pfizer et Merck, mais aussi Eli Lilly, Amgen, Abbot et Novartis.

Les entreprises de PhRMA ont consacré en 2010 plus de 49,4 milliards de dollars à la recherche et au développement.

Les futurs laboratoires de recherche et unités de production des médicaments en partenariat avec ces groupes américains seront implanté dans la ville nouvelle de Sidi Abdellah, à une trentaine de kilomètres à l’ouest d’Alger.

Le projet a pour but de réduire la facture des importations de médicaments de l’Algérie, a précisé le ministre de l’Industrie, de la PME et de la promotion de l’investissement Mohamed Benmeradi.

L’Algérie importe 70% de ses médicaments. Ses importations sont passées de 500 millions de dollars en 2000 à près de 2,5 milliards de dollars en 2010, selon M. Ould Abbès.

L’Algérie et PhRMA avaient signé en juin un accord à Alger pour créer ce pôle, à l’issue d’un forum algéro-américain sur la santé.

Les échanges commerciaux de l’Algérie et des Etats-Unis sont dominés à 97% par les hydrocarbures. Ils s’élevaient en 2010 à près de 16 mds USD, dont 13,7 mds USD d’exportations algériennes et plus de 2,1 mds USD d’importations.

Romandie News
(©AFP /
http://algerquartiermarine.blogspot.com/

plbd

Patrick Le berrigaud consultant Urbanisme Europe Algerie communication ALGER CENTRE D'AFFAIRES

Pas encore de commentaire

Comments are closed

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux