Communauté algérienne à l’étranger 2012

Des facilités pour la communauté algérienne à l’étranger
Les Algériens établis à l’étranger disposeront, désormais, de plusieurs possibilités pour obtenir l’acte de naissance S12 nécessaire pour l’établissement du passeport biométrique.
Le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales vient d’annoncer les mesures prises pour leur faciliter la tâche. Selon le secrétaire général du ministère (SG), Abdelkader Ouali, trois propositions ont été soumises au ministère des Affaires étrangères à cet effet. Intervenant en marge de la cérémonie de lancement du passeport biométrique algérien, organisée hier à Alger, Abdelkader Ouali affirme que :
1er proposition
la première possibilité concerne l’établissement de ce document par le concerné lui-même durant la période de son séjour en Algérie. « Si le citoyen concerné ne peut pas faire le déplacement en Algérie,
2e proposition
il y aura à sa disposition, au niveau des consulats, un formulaire spécial procuration qu’il pourra remplir et confier à un proche ou un ami pour récupérer l’extrait de naissance en question à sa place.
3e proposition
La troisième proposition consiste en la délivrance du 12 S par le biais du consulat. Dans ce cas, c’est le consul qui doit nous saisir via le ministère des Affaires étrangères. Ces possibilités ont été validées par le ministère des Affaires étrangères », déclare Abdelkader Ouali.
Le SG du ministère de l’Intérieur précise également que le délai de délivrance du passeport pour cette catégorie de citoyens ne dépassera pas les 3 semaines à partir de la date de l’arrivée des données au centre de production d’Alger. Mais pour la récupération définitive du nouveau document par son titulaire, le délai risque d’être plus long. «Nos amis des AE sont en train d’étudier le type ou le support de transfert qu’ils vont utiliser. Si c’est la valise diplomatique, il faudra savoir à quelle cadence. La même chose s’ils optent pour un système spécial», souligne-t-il. Poursuivant, Abdelkader Ouali relève aussi que le délai de confection du nouveau passeport sera, ajoute-t-il, de 15 à 20 jours à partir de la date d’arrivée des données au centre de production.
La procédure d’établissement et de délivrance du passeport biométrique est lancée officiellement depuis hier, après achèvement, explique le ministre de l’Intérieur, Daho Ould Kablia, de toute l’opération préparatoire. Une opération qui concerne la construction du centre de production du passeport biométrique (2 milliards de dinars) et l’acquisition des équipements nécessaires (1,5 milliard de dinars). Parallèlement, les services des APC ont entamé l’opération de numérisation des fichiers de l’état civil. « Nous avons réalisé 40% de l’opération et nous espérons la terminer à la fin de l’année en cours », précise le ministre. Ce centre permettra la confection de 6000 passeports/jour. « Si l’on fait fonctionner deux machines avec deux équipes, on pourra atteindre les 10 000 passeports/jour », précise Abdelkader Ouali. Afin de sécuriser les données, le ministère de l’Intérieur prévoit la construction d’un second centre dans le sud du pays. A signaler qu’à l’issue de cette cérémonie, six personnes ont reçu, à titre symbolique, leurs passeports biométriques.
[via] Madjid Makedhi, elwatan.com
News Publish

http://algerquartiermarine.blogspot.com/
patrick le berrigaud

plbd

Patrick Le berrigaud consultant Urbanisme Europe Algerie communication ALGER CENTRE D'AFFAIRES

Pas encore de commentaire

Comments are closed

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux