l’Algérie déploie des efforts continus pour promouvoir paix et développement

M. Medelci à Moscou : l’Algérie déploie des efforts continus pour promouvoir la paix et le développement
MOSCOU – L’Algérie déploie des efforts continus pour promouvoir la paix, la solidarité et le développement dans son environnement africain, arabe et méditerranéen, a déclaré, mercredi à Moscou, le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci.
« Mon pays mène des efforts continus pour promouvoir la paix, la solidarité et le développement, dans son environnement africain, arabe et méditerranéen. L’Algérie déploie son énergie et sa sensibilité pour que se substitue un monde de partage et de justice au climat d’insécurité et de marginalisation », a souligné le ministre devant des diplomates, chercheurs et universitaires russes.
Dans une conférence organisée par la revue russe « la Vie internationale », le ministre a estimé que la situation au Moyen-Orient interpelle tout le monde, vu les dangers qu’elle peut engendrer, a-t-il dit, pour la paix et la sécurité. « La politique belliqueuse et de blocage pratiquée par Israël tient, en otage toute la région et inflige des souffrances insoutenables aux peuples palestinien et libanais », a-t-il déploré, précisant que cette région ne connaîtra la paix et la stabilité que par l’évacuation des territoires arabes occupés en Palestine, au Liban et en Syrie.
M. Medelci a, dans ce cadre, salué le rôle « équilibré » et « constructif » de la Russie aux Nations unies et au sein du Quartette pour relancer le processus de paix pour une solution durable et conforme à la légalité internationale.
Concernant la crise syrienne, le ministre a rappelé le rôle de l’Algérie dans la Ligue arabe, estimant être dans une situation où d’ »une main nous exerçons une pression positive et fraternelle sur le gouvernement syrien, et nous tendons l’autre main à la fois au gouvernement et à l’opposition pour pouvoir créer les conditions d’un dialogue constructif ». Il n’a pas manqué, dans cet ordre d’idées, d’insister sur la nécessité d’une commission, composée de membres de la Ligue arabe et de la société civile, qui puisse aller sur le terrain vérifier ce qui se passe et restituer la situation réelle.
M. Medelci a également souhaité voir le peuple irakien entrevoir sereinement son devenir dans la paix et l’unité, avec le départ prochain des troupes étrangères.
Par ailleurs, le dossier de l’UMA a été évoqué dans l’intervention du ministre, qui a déclaré que l’Algérie reste plus que jamais attachée à la construction d’un ensemble économique d’intégration à travers cette union. « C’est là, une profonde conviction et un choix stratégique, auquel l’Algérie continuera d’apporter un soutien sans équivoque », a-t-il dit, sans pour autant oublier de préciser que l’Algérie poursuivra son soutien au Secrétaire général de l’ONU et souhaite que l’appel de son représentant personnel, adressé aux membres du Conseil de sécurité, soit entendu pour « donner plus de substance aux négociations entre le Maroc et le Front Polisario » sur la question du Sahara occidental.
Par ailleurs, le ministre a dressé un schéma sur le développement et les réformes instaurées en Algérie, qui ont engendré, entre autres, « plus de libertés, de transparence de participation des femmes aux assemblées élues et plus d’ouverture au plan politique et économique ». M. Medelci a, à titre d’exemple, expliqué le programme de réalisation d’infrastructures socio-économiques ayant mobilisé un montant de 286 milliards de dollars au titre du nouveau programme s’étalant sur la période 2010-2014.
Il a également précisé que grâce à la politique macro-économique ambitieuse et prudente, le niveau d’endettement de l’Algérie est quasi nul avec seulement 0,3% du BIP, l’inflation est moins de 4%, les banques algériennes sont saines et enregistrent une croissance de crédit de 15% par an et qu’elles devraient réaliser cette année une croissance de 4% avec des réserves de change équivalent à quatre années d’importations.
Pour ce qui est de la vie politique celle-ci est ouverte à toutes les tendances et forces légalement reconnues, dont 21 partis sont actuellement représentés au Parlement, a noté le ministre, au moment où l’on enregistre, a-t-il relevé, plus de 90.000 associations à caractère non politique et qui activent dans tous les secteurs.
Il est à signaler que M. Medelci a quitté Moscou mercredi après-midi après une visite de travail de deux jours à l’invitation de son homologue russe APS

http://algerquartiermarine.blogspot.com/

patrick le berrigaud

plbd

Patrick Le berrigaud consultant Urbanisme Europe Algerie communication ALGER CENTRE D'AFFAIRES

Pas encore de commentaire

Comments are closed

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux