La plateforme africaine d’Alger sur les changements climatiques

Portail Algérien des ÉNERGIES RENOUVELABLES
Réunion des Ministres africains de l’environnement,
préparatoire aux négociations sur les changements climatiques
Vendredi 9 décembre 2011
Le Ministre de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement, Monsieur Cherif Rahmani, conduisant une délégation interministérielle, a animé, le dimanche 4 décembre 2011, la réunion consultative des ministres de l’environnement africains, en vue de mieux préparer l’Afrique pour un meilleur engagement à Durban et de supporter auprès des autres groupes de négociations la plateforme africaine d’Alger sur les changements climatiques actualisée à Bamako en septembre 2011, en argumentant d’une part scientifiquement et économiquement les intérêts africains mis en avant, et d’autre part, d’appuyer l’Afrique du Sud, pays africain organisateur, pour obtenir un succès, à travers les résultats de la Conférence.
La réunion a été structurée sous forme d’atelier de manière à permettre aux Ministres et aux négociateurs africains de faire des échanges et de développer une stratégie commune. Les discussions ont porté notamment sur les points suivants.
Le contexte politique, économique et scientifique et les questions et priorités stratégiques pour les Etats africains lors des négociations de l’ONU sur le climat en général, et particulièrement durant la Conférence de Durban ;
La position commune africaine réitérée à Addis Abbeba en juin 2011 par le Comité ad hoc des Chefs d’Etats et de Gouvernements sur les Changements Climatiques (CAHOSCC) et les résultats convenus par les Ministres africains à la quatrième session extraordinaire de la CMAE, à travers la déclaration de Bamako, les messages clés de la position africaine commune  ;
Les questions essentielles découlant des deux volets des négociations visant la mise en œuvre de la Convention de l’ONU sur le climat et son Protocole de Kyoto et la position africaine commune sur chacune de ces questions dans le contexte des positions des principales Parties et groupes participants dans les négociations ;
Les configurations de résultats éventuels sous chacun des deux précédents volets des négociations, leur association potentielle pour obtenir «  une solution globale  » de résultats émanant de la Conférence de Durban, ainsi que les positions possibles, les stratégies et les résultats qui soient acceptables pour l’Afrique et profitable pour la planète.
La réunion a donné aux Ministres et aux négociateurs africains, l’occasion de mieux se préparer pour un meilleur engagement à Durban, pour porter la position et les intérêts africains en avant, et d’obtenir un résultat satisfaisant à la lumière du contexte de crise financière et des enjeux politique, économique, et environnemental international.
MATE

http://algerquartiermarine.blogspot.com/
patrick le berrigaud

plbd

Patrick Le berrigaud consultant Urbanisme Europe Algerie communication ALGER CENTRE D'AFFAIRES

Pas encore de commentaire

Comments are closed

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux