Le Wali Mr Mohamed Kebir Addou les Algérois seront fiers de leur capitale

Les Algérois seront fiers de leur capitale dans les prochaines années (wali)
ALGER – Le wali d’Alger, Mohamed Kebir Addou, a affirmé vendredi que les Algérois seront « fiers » de leur capitale dans les prochaines années, après la finalisation du plan stratégique de réaménagement de la ville d’Alger et sa périphérie.
Dans une déclaration à l’APS en marge des Assises nationales sur le développement local, M. Addou a indiqué que « dans deux ou trois années, au plus tard, les Algérois seront fiers de leur capitale » qui, a-t-il dit, avant l’établissement du plan de réaménagement « n’avait pas de perspectives de développement ».
Il a rappelé que depuis près de 5 ans, deux grandes études ont été entamées, celle de la baie d’Alger et celle relative au plan d’urbanisme directeur, relevant que ces études « ont permis d’avoir une vision sur le développement de la capitale ».
Il a rappelé aussi que cette vision a été examinée en Conseil interministériel, approuvé par le chef de l’Etat qui a alloué à la fin de l’exercice 2011, la somme de 200 milliards DA pour le nouveau plan stratégique de développement de la capitale.
Cette enveloppe financière sera consacrée à la réalisation des « projets prioritaires » d’aménagement urbain, c’est-à-dire l’élargissement des routes, la création de nouvelles routes, l’ouverture de nouvelles bretelles afin de fluidifier la circulation, le programme d’embellissement des autoroutes et le programme d’aménagement de la plage Les Sablettes, « pour la rendre aux citoyens ».
M. Addou a cité également le projet de construction d’une piscine dans le quartier populaire de Bab El Oued, le projet de réhabilitation de la Casbah et du vieux bâti, et de mise à niveau de 21 communes « pour que la capitale se développe harmonieusement ». La Place des Martyrs connaîtra un réaménagement et en face d’elle sera construite la terrasse du port et « la Promenade de l’Indépendance » qui va englober plusieurs structures, dont un aquarium.
Nous espérons lancer l’ensemble des projets au cours du premier semestre 2012
Le wali d’Alger a souligné que ce programme va s’étaler sur une période de 2 à 4 ans, ajoutant que les études le concernant vont être lancées « incessamment », rappelant néanmoins que des projets faisant partie du plan de la capitale sont déjà en cours de réalisation, tels que les routes.
« Nous espérons lancer l’ensemble de ces projets au cours du premier semestre 2012 », a-t-il indiqué, précisant que des projets en cours seront réceptionnés, tels que les facultés de Droit et de Médecine, le Lycée international, les deux grands stades de 40 000 places à Douéra et Baraki, la faculté des Sciences humaines à Bouzaréah et le nouveau campus universitaire de Sidi Abdellah d’une capacité de 20 00 étudiants et 11.000 places pédagogiques.
Interrogé sur les solutions proposées pour atténuer les embouteillages dans la capitale, le wali a répondu en substance que ce problème ne peut être solutionné de manière radicale, estimant cependant que pour l’atténuer la conjonction des projets structurants est nécessaire.
« Nous ne pouvons demander aux citoyens de cesser l’achat des véhicules, nous devons donc nous adapter avec le niveau de vie qui a évolué », a-t-il dit, ajoutant que l’ouverture de nouvelles routes, l’aménagement des routes et des axes et les équipements de transport collectif, permettront la fluidité de la circulation. A ce propos, il a indiqué qu’outre le tramway et le métro, 4 parkings sont en cours de réalisation (Châteauneuf, Kouba, El Madania et Sidi M’hamed).
D’autre part, la gare routière de Caroubier sera remplacée par 3 gares routières, à Bir Mourad Rais, Dar El Beida et Zéralda, une opération qui « va décentraliser le mouvement des bus vers un même axe de la capitale et soulager notablement la circulation à Alger », selon M. Addou.
Pour la mise en œuvre du plan de la capitale, le wali a précisé que l’Ecole des Beaux-Arts et l’Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme (EPAU) ont été sollicitées pour qu’elles soient « partie prenante de ce programme ». M. Addou a enfin appelé les médias à accompagner la réalisation de ce plan par sa vulgarisation auprès des citoyens pour qu’ »ils le comprennent, le défendent et fassent qu’il soit le leur ».APS

http://algerquartiermarine.blogspot.com/
patrick le berrigaud

plbd

Patrick Le berrigaud consultant Urbanisme Europe Algerie communication ALGER CENTRE D'AFFAIRES

Pas encore de commentaire

Comments are closed

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux