Aldebaran, un constructeur Français de robots humanoïdes

Big bossLors des BigBoss font du ski, nous avons rencontré Laura Bokobza d’Aldebaran, une société qui commercialise un robot du nom de Nao.

 À quoi sert ce robot ?

Nao n’est pas un robot utilitaire. C’est un robot compagnon, d’interactions. Il peut faire de l’accueil client en magasin, de l’information produit, de la présentation sur scène, servir d’assistant aux professeurs, apprendre la programmation aux enfants, développer les capacités cognitives des personnes âgées en maison de retraite, etc. La philosophie de la société est de faire de ce robot un complément à l’humain.

La stratégie d’Aldebaran pour se faire connaître

Nao a généré un buzz important dernièrement et on a pu l’apercevoir à de nombreuses reprises sur différents médias. Mais cette notoriété ne s’est pas faite toute seule. En effet, bien que le robot existe depuis 6 ans dans les universités, sa présence dans les autres milieux n’est que très récente. Elle s’est créée grâce à une intensification, ces 6 derniers mois, des relations presses mais également grâce à une commercialisation de prestations événementielles qui permettent à des entreprises d’utiliser Nao pour des événements particuliers.

Lionel Kaplan

Lionel Kaplan

Animateur

Dirigeant de Mediatrium, Lionel Kaplan met en avant les entrepreneurs innovants et vous proose des sujets liés au monde de l'innovation.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux