Laurent Bibard : pour réussir, il faut assumer et cultiver son ignorance

On rêve parfois de tout savoir sur tout. Un rêve qui apparaît comme futile et contre-productif lorsqu’on écoute la réflexion développée par Laurent Bibard, Professeur du département management à l’Essec business School.

Inspirée de l’ouvrage La Docte Ignorance de Nicolas de Cues, la conférence qu’animait Laurent Bibard à la convention des clubs APM était l’occasion pour les entrepreneurs présents de prendre du recul sur la question de l’ignorance et  de notre capacité à l’assumer.

« S’il faut savoir des choses, avoir une expertise et des connaissances », il faut avoir conscience que « si l’on sait trop de choses, on ne fait pas grand-chose ». Laurent Bibard ajoute que « si on est dans une culture où l’on croit qu’on sait, le plus souvent, on ne se rend pas compte qu’il y a de nombreuses choses qu’on ne sait pas (…) et on perd la capacité d’apprendre ».

Saisir sa chance et les opportunités qui nous entourent, c’est intégrer l’idée qu’on ne sait pas de quoi est fait l’avenir. Le saviez-vous ?

 

 

 

Thomas Benzazon

Animateur

Co-fondateur de Widoobiz et journaliste en charge des Programmes et de la rédaction, Thomas Benzazon reçoit entrepreneurs et acteurs du monde économique pour traiter des sujets d'actualité ou pour obtenir les confidences des chefs d'entreprise qu'il rencontre.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux