L’entreprise ne se sépare jamais complètement de son mentor

http://youtu.be/iT01Zby70zc

À l’occasion de la soirée annuelle organisée par l’IME France, Fadila Palmer, CEO de Lunalogic, une société de services et conseils spécialisée dans la finance de marchés, nous raconte son expérience de mentorée.

Lunologic a été créée il y a 15 ans et travaille pour les plus grandes banques en les accompagnant dans la création de leurs salles de marché, leurs outils, leurs process en ingénierie financière, mais également en gestion des risques.

On ne quitte jamais complètement son mentor

Son passage à l’IME a permis à l’entreprise de retrouver une meilleure structuration, mais aussi une véritable organisation au moment de la crise. De son côté, Fadila Palmer a également appris à déléguer et faire confiance à ses équipes. Les 10 mois de mentorat sont passés « extrêmement vite » et l’entreprise ne se sépare pas complètement de son mentor.

Fadila Palmer conseille d’ailleurs aux entrepreneurs non mentorés « d’avoir un mentor ou d’être accompagné par un réseau d’entrepreneurs le plus tôt possible pour ne pas commettre certaines erreurs ».

Thomas Benzazon

Thomas Benzazon

Animateur

Co-fondateur de Widoobiz et journaliste en charge des Programmes et de la rédaction, Thomas Benzazon reçoit entrepreneurs et acteurs du monde économique pour traiter des sujets d'actualité ou pour obtenir les confidences des chefs d'entreprise qu'il rencontre.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux