Les fées de filles: 1 224 façons d’enchanter la gente féminine

Cécile Henry - Les fées de filles

Nous sommes toujours au MEDEF à l’occasion de l’événement de Pionnières où nous avons le plaisir d’échanger avec Cécile Henry, fondatrice de « Les fées de filles« . Cette marque lyonnaise, créée il y 6 mois, est spécialisée dans la lingerie des juniors, et plus particulièrement les filles de 10-13 ans, qui souhaitent avoir des sous-vêtements qui leur ressemblent. En effet, le concept novateur est la personnalisation des modèles avec 1224 combinaisons possibles pour créer sa propre parure.

Aujourd’hui, il y a peu d’offres sur ce marché et les potentielles clientes (les mères) sont très peu conseillées sur ce sujet. C’est dans ce sens que le business plan de « Les fées de filles » a été étudié, car il y a une véritable demande. Cependant, si l’entreprise se développe assez, Cécile Henry ne cache pas que « Les fées de filles » pourrait s’étendre sur des tailles plus grandes et séduire des consommatrices plus âgées.

En terme de production, il s’agit bien sûr de « Made in France ». L’entreprise avait « éthiquement l’envie de mettre en avant cette expertise et ce savoir-faire en matière de lingerie ». D’ailleurs, les matières principales sont achetées sur Lyon ou en Région stéphanoise, et travaillées par d’anciennes couturières de chez Lejaby, rencontrées sur un Salon.

Finalement, les patronnes parlent aux patronnes et font des patrons…

Thomas Benzazon

Thomas Benzazon

Animateur

Co-fondateur de Widoobiz et journaliste en charge des Programmes et de la rédaction, Thomas Benzazon reçoit entrepreneurs et acteurs du monde économique pour traiter des sujets d'actualité ou pour obtenir les confidences des chefs d'entreprise qu'il rencontre.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux