Medef : vers un ras-le-bol général des dirigeants ?

http://youtu.be/gtugPLQs5oQ

Des paroles sans actes de la part du gouvernement, un ras-le-bol généralisé… Les dirigeants d’entreprise sont en colère mais il y a de quoi relativiser.

Vice-Présidente du pôle international à la commission du Medef et Présidente de Enginsoft, Marie-Christine Oghly s’est arrêtée au micro de Widoobiz.

Un ras-le-bol global

S’il y a bien un message que Marie-Christine Oghly souhaite faire passer, c’est le ras-le-bol des chefs d’entreprises. Ajout des taxes, complexité, pénibilité… autant de sujets qui poussent les dirigeants d’entreprises à donner de la voix. Elle explique que ceux-ci demandent simplement qu’on les laisse investir, qu’on leur permette de créer de l’emploi et d’être compétitifs à l’étranger, car « ce sont les seules choses importantes pour une entreprise ».

Un peu de positif pour relativiser

Le tableau n’est malgré tout pas tout noir. Comme le souligne parfaitement Marie-Christine Oghly, il y a des « talents fantastiques en France qu’on ne doit pas laisser partir ». Certains dispositifs tels que le crédit impôt-recherche attirent même des sociétés étrangères, « il faut le préserver ».

 

Thomas Benzazon

Thomas Benzazon

Animateur

Co-fondateur de Widoobiz et journaliste en charge des Programmes et de la rédaction, Thomas Benzazon reçoit entrepreneurs et acteurs du monde économique pour traiter des sujets d'actualité ou pour obtenir les confidences des chefs d'entreprise qu'il rencontre.

1 Commentaire
  1. Bonjour,
    Il manque 25% de PIB soit 25% d’heures travaillées, pour que la France ait des compte au minimum en équilidre = 40 heures et retraite au mini à 65 ans. Soit un manque de 11.500 heures de travail par salarié sur la durée de vie.
    Ensuite il faut établir la durée de travail proportionnelle à la durée de vie des retraités.
    A partir de là, il n’y a plus qu’à gérer le pays. Le chômage aura très fortement baissé, l’activité sera au top, les prélèvements pourront baisser, les marges entreprises auront remonté, l’inflation aussi…

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux