Patrick Hurpin a osé la marque « France » à l’étranger avec MacAuto

Propos recueillis dans le cadre de l’événement « Osons la France »

La société MacAuto propose la création d’un nouveau mode de transport qui est à la fois complémentaire aux transports en commun existants et nécessaire pour réaliser les déplacements point à point dit « one way » et dit du « dernier kilomètre ».

Face aux investisseurs qui ne croyaient pas à son projet de transports électriques, Patrick Hurpin, fondateur de MacAuto a osé exporter et recréer son projet en Chine, pays réputé pour être très pollué.

Il y a 6 ans, il a réuni des retraités de grands groupes comme EADS, Alstom ou la Caisse des dépôts. Ils ont trouvé le projet passionnant, sont devenus des parrains conseils fondateurs et ont mis du « love money » dans ce projet.

En conséquence, MacAuto nait réellement en 2013 puisqu’elle a obtenu ses brevets en mai 2012 aux Etats-Unis et en septembre 2012 au Japon. Patrick Hurpin a eu son idée et a osé la rendre réelle. Il a cru en la marque France. Il a osé la création d’entreprise !

Mais aussi et surtout il conclut notre entretien par cette phrase : « Nous osons la mobilité propre sans pollution ».

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux