Appaloosa : « En septembre nous arrivons aux États-Unis »

À l’occasion de Viva Technology, Julien Ott répond à nos questions. Le CEO de Appaloosa fait un état des lieux de sa startup et de ses enjeux futurs.

Un produit qui peut s’exporter au niveau mondial. Voilà ce que propose Appaloosa, une plate-forme Sas permettant aux entreprises de déployer des applications de manière privée. A cela, deux raisons : diffuser une version bêta auprès d’utilisateurs privés, ou en interne pour les salariés d’une entreprise. Cette formule séduit aujourd’hui une centaine de clients, dont la Poste qui a équipé 90 000 postiers grâce à la startup.

S’attaquer aux États-Unis. Beaucoup rêvent de s’y aventurer, et Julien Ott en a la possibilité. Accélérée depuis plusieurs mois à San Francisco, la startup se rapproche de la Silicon Valley où côtoyer les géants du web est un jeu d’enfant. Les États-Unis représentent d’ailleurs 60 % du marché que cible Appaloosa. Gagner en crédibilité par son accélération : la garantie du succès d’une exportation aux Etats-Unis selon l’entrepreneur.

#Replay : pour connaître le succès, notre startupper doit avant tout lever des fonds. Retrouve le 3e épisode du startupper juste ici :

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux