Rabat – L’urbanisation accélérée des pays du sud de la Méditerranée est préoccupante et nécessite un combat collectif, a indiqué mardi la ministre marocaine de l’Energie et de l’environnement madame Amina Benkhadra, en conclusion d’une réunion de l’Union pour la Méditerranée (UPM).

La problématique urbaine en Méditerranée est l’un des enjeux les plus lourds du XXIème siècle, qui nécessite un combat collectif qui doit être mené par l’ensemble des pays engagés dans le processus de l’Union, a-t-elle dit dans une conférence de presse