De : Christophe Poissonnier
Chronique du 29 septembre 2011 :

Avec 65 000 défaillances d’entreprises par an, Christophe Poissonnier, Directeur Marketing Communication de Ciel, ne peut s’empêcher de penser qu’il y a une part de gâchis car nombre d’entre elles auraient pu être sauvé.

Pourquoi ? Parce que « les entrepreneurs se manifestent trop tard et attendent trop longtemps » avant de résoudre certains problèmes : impayés clients ou encore problèmes de trésorerie. Et lorsqu’on s’y prend trop tard, l’engrenage est sans fin.

Christophe Poissonnier vous propose donc ses conseils pour éviter les déconvenues en gérant les problèmes en amont.