Alors que le sol semble se dérober sous Nicolas Sarkozy à moins de trois mois des élections présidentielles, un sondage de l’Ifop pour Fiducial révèle que la majorité des patrons des TPE souhaitent la réélection du chef de l’État. Ce qui fait une bonne base de départ, tenant compte du fait que les entreprises de moins de 20 salariés constituent la quasi-intégralité du tissu économique de la France.

Si l’élection se déroulait aujourd’hui, le Président de la République recueillerait 37% des intentions de vote au premier tour. Loin devant son concurrent direct, François Hollande, qui convainc 21% de ces entrepreneurs. Un score néanmoins beaucoup plus serré qu’à la dernière élection où la candidate socialiste était choisie par 12 % des dirigeants, contre 44% pour Nicolas Sarkozy à l’époque.

Au final, près de 6 entrepreneurs sur 10 souhaitent un nouveau mandat de Nicolas Sarkozy même s’ils estiment ne pas avoir arrêté définitivement leurs choix. D’autant que 80% d’entre eux jugent que les TPE et les PME sont les oubliés de la campagne pour le moment. En tout cas, personne n’est emballé par les candidats et la tournure de la campagne. Le jeux reste ouvert !

Sur les sujets qui les concernent, les patrons des TPE ne sont pas unanimes sur la pertinence d’une TVA sociale, puisque à peine la moitié des sondés adhèrent à cette proposition.