De : James Dillon
Chronique du 13 février 2012 :

Managers, chefs d’entreprise, entrepreneurs, tous sont soumis au stress, à la pression.

Toute l’année durant, ils sont débordés, toujours dans l’urgence. Il leur faut décider, animer, organiser, innover, anticiper. Mais comment voulez-vous être efficace dans l’innovation si vous n’avez pas les idées claires ? Comment voulez-vous avoir les idées claires, si elles sont asphyxiées par le stress ?

James Dillon nous rappelle que « les breaks sont essentiels pour garder son dynamisme et sa capacité à anticiper », et nous fait l’éloge de l’école buissonnière.