De : Mustafa Curlu

Depuis le HUB Africa, salon des entrepreneurs et des entreprises d’Afrique, à Casablanca

Roland portella, vice-président de l’association « Coordination pour l’Afrique de demain » (CAD), veut sensibiliser la France et d’autres pays sur l’émergence programmée de l’Afrique.

Véritable « organisme de plaidoyer sur le développement de l’Afrique », la CAD organise des rencontres économiques à Paris pour faire comprendre aux décideurs français qu’une nouvelle génération d’homme d’affaires Africains arrive à maturité. Autrement dit, les entrepreneurs Africains ne veulent plus être les « éternelles  sous traitants bas de gamme de multinationales étrangères, mais de véritables partenaires pour créer la valeur ajoutée de demain. »