Pour soutenir les entreprises en difficulté, le ministre du redressement productif devrait nommer la semaine prochaine 22 « commissaires au redressement productif ».

montebourg nomme commissaires

Comme toujours, Arnaud Montebourg ne perd pas de temps. 3 semaines après sa prise de fonctions, le ministre du redressement productif présentera mercredi prochain au Conseil des ministres, les contours d’une nouvelle cellule d’urgence pour les entreprises en difficulté. Cette cellule d’urgence devrait se concentrer les petites PME. Ainsi, elle compléterait le travail du comité interministériel de restructuration (CIRI), centré davantage sur les moyennes et grandes entreprises.

22 « commissaires au redressement productif », probablement nommés la semaine prochaine, qui iront donc sur les territoires afin de secourir les PME industriels en difficulté. Et elles sont nombreuses. Période électorale oblige, ces fonctionnaires devraient principalement affiner la carte des entreprises en difficulté.

A côté, le projet de loi permettant la reprise d’un site industriel rentable que le dirigeant ne voudrait pas céder, devrait arriver sur les bancs de l’assemblée nationale dès l’été, indique le cabinet d’Arnaud Montebourg. Le temps dira si la volonté ministérielle pourra endiguer le flot des fermetures d’entreprises.

Tancrède Blondé