Selon les derniers chiffres de la banque de France, les crédits accordés aux entreprises ont ralenti au mois de juin, même si la progression reste positive. Une tendance qui n’augure pas des lendemains qui chantent.

crédit entreprise

Le rythme de progression du crédit au secteur privé ne cesse de s’affaisser depuis le mois de juillet 2010. Sur un an en juin, la Banque de France observe une progression de 3,0%, contre 3,6 % le mois dernier, pour atteindre 1938,5 milliards d’euros. En clair, pas d’embellie en vue dans les prochains mois pour l’économie Française.

Une tendance qui se retrouve dans les crédits accordés aux entreprises. Ceux-ci ont évolué de 2% en un an, contre 2,8% au mois de mai. Une information d’autant plus mauvaise pour les entrepreneurs que, si les banques ont du mal à prêter, les entreprises, elle, ne croient pas en l’avenir. Autrement dit, elles ne veulent plus investir. Ainsi, pas besoin de crédits.

Pour les commerçants, le crédit pour les ménages augmente à un rythme un peu plus soutenu, à 3,8% en juin. En revanche, ils ralentissent également par rapport au mois précédent. Même constat également pour le prêt immobilier qui flanche, petit à petit.

En clair, les entreprises Françaises ne cessent, encore et encore, d’entrer dans une période d’austérité. Ça commence à devenir lassant.

Tancrède Blondé