Avant d’annoncer la fin, pour un temps au moins, du mouvement des pigeons, Jean-David Chamboredon, président d’ISAI et porte-parole du mouvement s’arrête sur Widoobiz, pour rappeler un certain nombre de faits.

Du sentiment des investisseurs et entrepreneurs sur le PLF, aux réactions que l’on peut attendre de leur part, Jean-David Chamoredon nous propose quelques clés de compréhension. Il indique par ailleurs, contrairement à ce que l’on a pu lire ou entendre dans nombre de médias, que « les pigeons n’ont jamais été reçus par le gouvernement ».

Il commente également le traitement par le gouvernement des rapports Gallois et Hayat.