Propos recueillis dans le cadre de l’événement « Osons la France »

La société MacAuto propose la création d’un nouveau mode de transport qui est à la fois complémentaire aux transports en commun existants et nécessaire pour réaliser les déplacements point à point dit « one way » et dit du « dernier kilomètre ».

Face aux investisseurs qui ne croyaient pas à son projet de transports électriques, Patrick Hurpin, fondateur de MacAuto a osé exporter et recréer son projet en Chine, pays réputé pour être très pollué.

Il y a 6 ans, il a réuni des retraités de grands groupes comme EADS, Alstom ou la Caisse des dépôts. Ils ont trouvé le projet passionnant, sont devenus des parrains conseils fondateurs et ont mis du « love money » dans ce projet.

En conséquence, MacAuto nait réellement en 2013 puisqu’elle a obtenu ses brevets en mai 2012 aux Etats-Unis et en septembre 2012 au Japon. Patrick Hurpin a eu son idée et a osé la rendre réelle. Il a cru en la marque France. Il a osé la création d’entreprise !

Mais aussi et surtout il conclut notre entretien par cette phrase : « Nous osons la mobilité propre sans pollution ».