Contrairement à ce que l’on peut entendre, tout le monde peut améliorer sa concentration. Encore faut-il s’astreindre à certaines bonnes pratiques.

Les bases pour garder un cerveau productif
Les bases pour garder un cerveau productif

Comment faire plus, faire mieux ? Quel professionnel ne s’est jamais posé cette question. En France, la productivité d’un manager varie généralement en fonction des heures passées au bureau. Ce qui, dans le pire des cas, débouche sur un phénomène bien connu : le présentéisme. En clair, passer de longues heures au bureau, sans pour autant arriver à avancer.

Autant dire une très mauvaise solution. D’autant que le cerveau n’est tout simplement pas fait pour fonctionner à 100% tout au long de la journée. Comment faire alors ?

Travaillez moins longtemps

Bon évidemment, les startuppers diront que ce n’est tout simplement pas possible. Trop de tâches à réaliser, trop de clients à rencontrer, trop de produits à développer. Oui, mais, que vous le vouliez ou non le cerveau surchauffe inévitablement à un moment ou un autre.

Et ne dites pas que cela ne vous arrive pas. Souvenez-vous de vos dernières erreurs et essayez de vous remémorer la fatigue psychique dans laquelle vous étiez. Et non, vous n’étiez pas au top.

Débranchez

Votre intellect a beau être une machine bien huilée, votre moteur central a néanmoins besoin de refroidir.

Repensez alors l’organisation de votre journée pour y insérer un moment de calme. Laissez-vous 30 à 60 minutes de décompression. Le moment n’est pas très important.

Le Président américain Bill Clinton se laissait toujours une heure de répit au milieu de la journée. Il lisait un livre, écoutait du jazz. Le général de Gaulle, lui, attendait l’heure du thé (une vieille habitude du temps de l’Angleterre) pour laisser reposer son esprit.

Mangez bien

Aux sempiternels sandwichs avalés en quelques minutes, privilégiez des aliments qui vont dynamiser votre cerveau.

Et ils sont nombreux : saumon, noisettes, graines, myrtilles, etc… Tous ces produits vont, non seulement nourrir votre organisme, mais également « booster » votre cortex cérébral.

Pour les plus gourmands, sachez que le chocolat noir fournit des antioxydants qui facilitent la montée du sang au cerveau. Ce serait bête alors de se priver.

Et enfin, organisez-vous mieux

Comme tout sportif qui se prépare à une grande compétition, les managers et dirigeants doivent organiser leur temps. Pour cela, définissez le temps que vous devez consacrer à chaque tâche. Attention cependant à ne pas surestimer vos capacités.

Plus globalement, mettez au clair vos objectifs de longs termes. Si des tâches à faible valeur ajoutée vous prennent trop de temps, déléguez ou recrutez pour le faire faire à votre place. Cela vous dégagera du temps pour des activités les plus importantes comme, par exemple, définir la stratégie à 1,3, 5, 10, 15, ans de la société.

Ne reste plus qu’à appliquer ces quelques règles de conduite.

 Tancrède Blondé