C’est Florence Servan-Schreiber, professeur de bonheur, qui a animé la conférence « Sagesse et Management » organisée par Comundi dans le cadre de la « Semaine Bien être et Performance ». Nous avons eu ce bonheur de nous entretenir avec elle afin de connaître sa position par rapport à la sagesse en entreprise.

Suite aux différents intervenants qu’elle a reçus lors de cette conférence, elle en conclut que « la sagesse n’est qu’une histoire de vie ». Le fait que la vie soit limitée lui donne toute sa saveur. D’ailleurs, elle va plus loin en disant que « tous les intervenants ont un rapport très clair avec la mort » puisqu’il faut avoir un contact avec la mort pour être plus sage.

Et cette saveur de la vie se retrouve également en entreprise puisque « l’envie pour soi, qui passe avant l’envie pour l’entreprise », peut être dédiée à son entreprise. Le fait d’être attendu, de se sentir utile grâce à ses compétences, de servir des objectifs et d’avoir de l’engagement pour son travail apporte du plaisir. Finalement, et contrairement à ce que certains peuvent penser, notre métier fait partie des choses nécessaires et contributrices de notre bonheur.