Halifax Consulting: Comment devenir un bon commercial

Naît-on commercial ou le devient-on ? Est-ce une passion innée ou bien une notion acquise ? Nicolas Caron, directeur associé chez Halifax Consulting nous donne les clés pour devenir un bon commercial.

Pour lui, le fait de devenir commercial, « ce n’est pas acquis ni inné ». La véritable question est de savoir si l’on est prêt à s’investir pour « travailler des choses faussement intuitives et faussement naturelles, qui méritent d’être travaillées en profondeur ».

Nicolas Caron partage avec nous trois qualités essentielles pour devenir un bon commercial. Tout d’abord, il faut être optimiste, car « on ne gagne pas à tous les coups ». Ensuite, il faut être déterminé à placer la barre haut et « se donner les moyens d’être au-dessus du lot ». Enfin, un bon commercial doit avoir la détermination de développer son réseau. « Il faut voir son réseau comme un patrimoine commercial » car il est essentiel à ce métier. Certains commerciaux courent après les bonnes affaires. Pour d’autres, ce sont les bonnes affaires qui courent après eux… Évidemment, c’est plus simple.

Pour plus de renseignements sur leurs formations commerciales, cliquez ici.

PARTAGER (34)
S'INSCRIRE A LA NEWSLETTER

1 Commentaire
  1. Victor

    8 janvier 2014 18 h 38 min

    Très bonne interview !

    La résistance à l’échec est vitale dans ce métier.
    Tout le reste s’apprend et se pratique jusqu’à devenir compétent inconsciemment !

    Vidal Sassoon disait: « Le seul endroit où le succès précède le travail est le dictionnaire. »

Laisse ton commentaire