Nous sommes chez Tektos à l’occasion de la Semaine de l’Entrepreneur IBM et nous recevons James Galt, fondateur et CTO de Meludia. Cet entrepreneur et ses deux associés sont partis du constat que « 85% des enfants qui commencent un apprentissage de la musique arrêtent avant l’âge 15 ans » alors que « 90% des enfants veulent apprendre un instrument de musique ». Alors pourquoi cette envie ne transparait pas dans ces chiffres ?

Le réel problème vient de la pédagogie: il y a une faille importante dans l’apprentissage musical. « La musiques est un vecteur d’émotions mais aujourd’hui on l’a déconnectée de ces émotions ». Meludia propose donc de passer d’abord par l’humain afin de « comprendre ce qui fait qu’on ne comprend pas quelque chose ». L’objectif de cette méthode est de pouvoir catégoriser les sons sans avoir forcément toute la structure de la catégorie: « on enlève la théorie et on va directement à la pratique ».

Meludia existe depuis 2 ans grâce à l’apport financier de ses fondateurs et par la suite, à l’accompagnement d’investisseurs comme Tektos. De plus, Tektos apporte une certaine dynamique à la société au milieu d’un lieu de vie commun et surtout des conseils stratégiques ou encore financiers nécessaires à la vie d’une start-up. Une passion, une pédagogie ludique et intuitive, une équipe bien conseillée: tous les ingrédients pour une société dynamique et créative.